Un magnifique volte-face pour Lourdes Gurriel Jr.

Les Jays n'ont pas connu un excellent départ et à l'instar de plusieurs joueurs Gurriel Jr. était misérable. Il n'arrivait pas à faire contact et ne frappait avec aucune puissance, tout en se faisant retirer sur trois prises trop souvent. Après deux semaines et demie, il avait une pitoyable moyenne au bâton de .175 et ne ressemblait tout simplement pas au joyau que les Blue Jays croyaient posséder.

Lourdes-Gurriel-Jr.
Lourdes Gurriel Jr. - Photo : Mop-Up Duty

Un retour dans les mineures profitable

Le 14 avril dernier, l'entraîneur Charlie Montoyo a retiré Gurriel Jr. du match. Après la partie, il lui a annoncé qu'il était rétrogradé au niveau triple-A. Âgé seulement de 25 ans et moins d'un an depuis ses débuts l'an dernier, sa carrière semblait déjà à la croisée des chemins. Si on regarde maintenant, Gurriel Jr. frappe .303 et est devenu un des meilleurs frappeurs des Jays, voire même un des joueurs les plus dominants présentement dans tout le baseball majeur.

Que s'est-il passé?

Comment Gurriel Jr. est-il passé d'un joueur en difficultés à l'un des frappeurs les plus redoutés, et ce, en moins de trois mois?

Commençons par la défensive. À six pieds et trois pouces, il n'a pas la stature pour jouer dans l'avant-champ et le convertir en voltigeur semble porter ses fruits. L'entraîneur des frappeurs des Jays, Guillermo Martinez, a affirmé que l'ATTITUDE du joueur des Jays est le principal facteur dans ce changement positif. Sa nouvelle confiance dans le champ extérieur lui permet d'être confortable à la plaque. Ç'a a du sens, si tu es confiant à un endroit, tu le deviendras ailleurs.

Dès son arrivée à Buffalo, l'attitude de Gurriel Jr. a changé. Loin des projecteurs du baseball majeur et de la pression des grandes ligues, il se sentait plus libre mentalement et on sait que c'est très important la confiance pour les joueurs.

Depuis sa rétrogradation, il s'est remis à frapper avec beaucoup plus de puissance et ses contacts résultant en ballon font plus de distance. Il cumule les circuits au lieu des retraits. Gurriel Jr. fait aussi preuve de plus de patience sur les lancers hors de la zone des prises. Ce qui fait qu'il se concentre sur les belles offrandes et peut les expédier de plus en plus loin.

gurriel2
Lourdes Gurriel Jr. est en feu - Photo : Fred Thornhill/CP

De belles choses à prévoir pour les Jays.

Gurriel Jr. est en feu depuis son rappel le 24 mai dernier et l'avenir des Jays est entre bonnes mains. Si on extrapole ses chiffres depuis son retour sur une saison de 162 matchs, il frapperait 64 circuits et collecterait plus de 108 coups sûrs pour plus d'un but : ce qui constituerait le troisième plus haut total depuis Babe Ruth et Lou Gehrig. Tout en amassant au compteur 141 points marqués et 120 points produits. Mais bon, soyons sérieux, ce serait incroyable de maintenir un tel rythme tout au long d'une saison, sauf que nous n'en sommes pas rendus là.

Gurriel est de retour sur la bonne voie et nous constatons qu'il recommence à jouer avec confiance et à avoir beaucoup de plaisir. Ce qui est très encourageant pour lui et pour l'organisation torontoise! Avec les Guerrero Jr., Bichette et Biggio, les Blue Jays seront à surveiller très bientôt.

Source : Sportsnet

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Carrasco atteint de la leucémie

La rédemption d’A-Rod

Suivant