Un avenir radieux attend les Ducs de Longueuil

En lien avec ma plus récente visite au domicile des Cards de Lasalle, vous avez été nombreux à nous écrire, soumettant le désir d’avoir une plus grande couverture de la LBJEQ et du baseball amateur de manière générale. Nous vous avons écouté.

Ainsi donc, c’est sous le couvert d’un ciel radieux et d’un vent frais, une journée parfaite pour le baseball, vraiment, que les Ducs de Longueuil ont accueilli au Parc Paul-Pratt les Voyageurs de Saguenay dans le cadre d’un programme double. Avant le premier match, les Ducs de Longueuil présentaient une fiche de 8-11 alors que, dans le camp des Voyageurs, l’équipe se présentait sur la rive-sud de Montréal avec un dossier de 3-20.

Publicité

Pour l’occasion, les lanceurs d’office pour la rencontre étaient les deux numéros 19: Hugo Pépin pour les Ducs et Guillaume Chénard pour les Voyageurs s’affrontaient.

Hugo Pépin
Le partant pour les Ducs, Hugo Pépin. Photo: Maxime Trudeau

Les Voyageurs ont entamé le match sur les chapeaux de roues, profitant d’une erreur au champ sur la toute première action du match qui a visiblement chamboulé la partie. Ils ont marqué quatre points en première manche, notamment sur une puissante longue balle bonne pour deux points du frappeur désigné Thomas Hudon. Sans jamais être menacés, ils se sont dirigés tout droit vers une époustouflante victoire de 10-2. Fait à noter, les neuf premiers points de Saguenay sont des points non mérités.

Publicité

Ça bouge chez les Ducs

La date limite des transactions dans la LBJEQ aura lieu incessamment, soit le 9 juillet. En lien avec cela, le directeur général de l’équipe, André Payette, a été un homme fort occupé dernièrement, concluant pas moins de cinq transactions cette fin de semaine. Parions aussi que son travail n’est pas terminé alors qu’un joueur de 22 ans de la trempe de Joey Mainville pourrait se retrouver sous d’autres cieux.

Le numéro 2, Joey Mainville
Joey Mainville des Ducs de Longueuil. Photo: Maxime Trudeau

Les Ducs sont, ainsi, dans un processus de reconstruction, appelons-le comme cela. Monsieur Payette estime que d’ici deux ans, il devrait avoir sous sa main une équipe aspirante aux grands honneurs. Pour ce faire, il a bon espoir de voir le groupe de jeunes qu’il possède déjà, en plus de ceux qui se joindront à la formation l’année prochaine en provenance, particulièrement, du programme sport-études baseball des Patriotes de Mortagne, évoluer, grandir et gagner ensemble. Il sait fort bien qu’il pourra compter sur une rotation de lanceur de qualité, avec Mathieu Deneault-Gauthier pour encore une saison, Xavier Leduc pour deux campagnes ainsi que l’excellent Déric Lamontagne. Les lanceurs sont au cœur de la relance de l’équipe, ça passera par-là, ainsi qu’avec un excellent receveur et un bon duo au deuxième but et à l’arrêt-court.

L’édition 2019 de la formation du gérant Louis-Carl Pedneault ne restera pas gravée dans la mémoire collective. Or, les prochaines éditions des Ducs de Longueuil seront à surveiller, et ce, dans un avenir plus près que lointain.

Image par défaut
Maxime Trudeau
Partisan #1 des Royals de Kansas City. Joueurs favoris: Whit Merrifield, Christian Yelich. Passion pour tout ce qui touche le monde du sport et le milieu agricole. Le Plateau Mont-Royal, Montréal. Bachelier Université du Québec à Rimouski, Communication Relations humaines.
Publications: 164