Stroman met les Yankees dans le trouble

Il n’y a pas seulement sur le terrain que les Yankees ont eu une dure fin de semaine. Perdre trois matchs contre des rivaux de division est une chose, mais perdre Marcus Stroman aux Mets en est une autre. L’échange du StroShow oblige Brian Cashman à revoir ses plans pour les prochains jours s’il souhaite toujours mettre la main sur un lanceur partant de qualité pour le reste de la saison.

Peu ou pas d’options

Dans leur recherche d’un nouveau lanceur partant, les Yankees avaient identifié Marcus Stroman comme leur cible la plus probable, pour des raisons évidentes. Aujourd’hui, sans lui, les options commencent à manquer pour les Bombardiers du Bronx.

Pour obtenir ce qu’il veut, Cashman devra travailler très fort s’il veut mettre la main sur Madison Bumgardner, Trevor Bauer ou Noah Syndergaard. Comme l’indique Jon Heyman, il y a peu ou pas de chances que l’un d’eux bouge d’ici la date limite des transactions mercredi.

Les Giants souhaitent conserver la chance de faire une offre qualitative au futur agent libre MadBum à la fin de la saison. Les Indians ont besoin de Bauer s’ils veulent rattraper les Twins et Syndergaard coûte extrêmement cher (quoique l’argent n’est jamais un problème pour les Yanks).

On fait quoi maintenant ?

C’est la question qui tue. New York lance habituellement les modes, mais, cette fois, la Grosse pomme pourrait en suivre une. Avec le meilleur enclos de releveurs des Majeures, les Yankees pourraient bien se tourner vers la stratégie du opener (de la patte huard comme le dit l’ami Derek Aucoin). C’est du moins ce que laisse entendre cette rumeur rapportée par Jon Morosi de MLB Network.

Shane Greene agit présentement à titre de spécialiste de la 9e manche pour les Tigers. En l'ajoutant dans leur enclos, non seulement les Yanks ne seraient que plus terrifiants qu'ils ne le sont déjà, mais Aaron Boone pourrait simplement enchainer Ottavino, Britton, Greene et Chapman en route vers une victoire plus que facile.

Il y a bien sûr d’autres options sur le marché des échanges. Avec Clint Frazier et Miguel Andujar maintenant dans les trading blocks, les options sont infinies en dehors des trois artilleurs cités ci-haut. Quand on met gros sur la table, on reçoit gros. Il faut donc s’attendre à une grosse surprise de Brian Cashman comme lui seul en est capable. C’est précisément pour régler ce genre de situation que les Steinbrenner lui font confiance depuis plus de 20 ans.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Difficile journée pour deux arbitres

Martin Maldonado déjà à échanger?

Suivant