Shane Bieber presque parfait

Sans faire de bruit, les Indians de Cleveland ont fait un pas de plus vers la première place de la division centrale dans l’Américaine. Certes, celle-ci est toujours propriété des Twins du Minnesota, mais de huit parties de retard à la pause du Match des étoiles, les Indians sont désormais à deux matchs de leurs adversaires principaux.

Le groupe est là, prêt à bondir. Il faudra compter avec eux jusqu’au bout.

Publicité

Shane Bieber version « Greg Maddux »

Mercredi soir, les Indians se sont imposés sans trembler à Toronto. Ce succès, ils le doivent en grande partie à leur jeune lanceur partant Shane Bieber qui ne finit plus de surprendre. Le droitier a empoché sa dixième victoire de la saison au terme d’une performance magistrale. Bieber (10-3) a frôlé le match sans point ni coup sûr en ne concédant en tout et pour tout qu’un seul coup sûr aux faibles Blue Jays.

Dix retraits au bâton, un coup sûr et un but sur balle concédés.  Solide.

Du haut de ses 24 ans, Shane Bieber devient le second plus jeune joueur dans l’histoire de la franchise à obtenir dix retraits au bâton dans un blanchissage depuis Dennis Eckersley (22 ans en 1977).

Publicité

Grâce à ses neuf manches de travail impeccables, Bieber a rendu un gros service à son gérant en lui permettant de mettre au repos l’enclos des releveurs. Un luxe devenu trop rare de nos jours.

Les Twins sont prévenus

Les Indians sont là, en embuscade. Avec les retours probables de Corey Kluber et Carlos Carrasco et si Trevor Bauer a la bonne idée de rester à Cleveland, l’équipe pourrait prendre un envol définitif qui pourrait les emmener vers les sommets de leur division.

Les Twins sont prévenus.

Image par défaut
Sébastien Tabary
Publications: 522