Pluie de critiques pour Joe Maddon

Allons direct au but sans flafla : est-ce le moment pour les Cubs de Chicago de limoger leur gérant, le personnage Joe Maddon? Mais pourquoi une déclaration aussi lourde concernant Maddon?

Publicité

L’équipe des Cubs est très étoffée, et disons les choses comme elles sont : cette équipe présente le même noyau que celle qui a remporté les grands honneurs en 2016. Au moment de composer ce papier, les poulains de Maddon affichent quatre revers successifs, dont sept à leurs dix derniers duels. Les Cubs se situent au 2e rang de la Centrale de la Nationale avec une récolte de 45 gains et 42 revers, ce qui n’est guère suffisant selon certains.

On les retrouve dans les courses pour le Wild Card de la NL, mais ça ne suffit pas!

Publicité

Maddon en arrache un brin à travers ce difficile périple. Pas plus tard que mercredi, il a commis une gaffe qui a fait passablement jaser. C’est vrai qu’il a opté pour deux décisions à revoir, mais celles-ci pour la santé de ses joueurs. Il n’a tout d’abord pas placé Jason Hayward au champ extérieur (dos raide), puis Kris Bryant avait mal au genou, donc Maddon a décidé d’utiliser Wilson Contreras au champ… pour se tourner vers Victor Caratini comme receveur.

Facile de critiquer un homme lorsqu’on son groupe et lui traverse une période plus creuse. D’ailleurs, si le tout avait fonctionné, ces mêmes personnes/partisans crieraient au génie! Mes deux cennes!

Image par défaut
Jeff Drouin
Son métier de blogueur et sa grande passion pour le baseball l'ont guidé vers Passion MLB, qu'il a fondé en 2016. Depuis ce temps, sa carrière chemine et vous pouvez l'entendre à travers plusieurs radios du Québec en train de jacasser de cette passion folle.
Publications: 870