Les Nats, merci tellement!

Je sais très bien que l’idée que les Nationals de Washington portent l’uniforme des Expos ne faisait pas unanimité. Personne n’a tort, personne n’a raison, or, les jeux sont faits et les Nationals ont porté l’uniforme des Expos. Ce qui est fait est fait. Maintenant, à partir de demain, nous pourrons passer à autre chose.

Je tiens à honorer la décision des Nationals, et ce, qu’importe de quel palier administratif elle vient, que ce soit l’état-major de l’équipe ou bien une consigne directe de la MLB. Tel que relaté en décembre dernier, j’ai toujours été pour l’idée de voir Washington revêtir la chemise des Expos et je crois que mon opinion s’est consolidée aujourd’hui. En plus, comble du bonheur, dans le cadre d’un match interligue, l’opposant était mes Royals de Kansas City, équipe dont je suis le partisan numéro 1 au Québec. Quelles sont les chances?

Publicité

Il me faisait drôle, le temps d’un match, de ne pas prendre pour mon équipe, mais plutôt prendre pour MON ÉQUIPE, les Expos. C’était magnifique voir la casquette des Expos dans le cadre d’un match officiel en 2019! J’ai savouré le moment et me suis rappelé tellement de souvenirs.

J’avance ici une opinion bien personnelle, mais il s’agit d’une bonne idée des Nats d’avoir porté l’uniforme original des Expos, le fameux bleu poudre. J’ai l’humilité de penser que l’hommage est plus grand ainsi et surtout, s’ils avaient porté celui de 2004, cela aurait pu être un peu délicat.

Max Scherzer, qui d’autre!

J’ai bien apprécié que ce soit le grand Max Scherzer qui soit le lanceur partant pour l’occasion. Il n’y avait pas meilleur candidat pour honorer Montréal. Parlant de Scherzer, le jeu du match lui revient, et non, contrairement à ce que vous pouvez penser, ce n’est pas sur la butte que cela s’est produit!

En effet, en quatrième manche, le 31 a volé le deuxième but aux dépens du lanceur Glenn Sparkman de Kansas City. Fait encore plus savoureux, le lanceur droitier a réussi la course en arrivant debout au deuxième coussin.

Publicité

Honorer le passé dans le moment présent

J’ai visionné la partie sur MLB.com. Le « broadcast » des Nats (je n’ai pas regardé celui de KC pour l’occasion) a mis en lumière les anciennes gloires des Expos, dans le respect et de façon omniprésente, c’était parfait.

L’ancien Expos F. P. Santangelo, un héros d’enfance, y est analyste des matchs des Nationals depuis 2011 et nous racontait une tonne d’anecdotes sur son aventure en sol montréalais. D’ailleurs, il s’ennuie énormément de Youppi! Du bonbon. Il s’est permis de manger une poutine entre deux manches, repas qu’il adorait consommer dans ses années à Montréal.

L’ensemble de l’œuvre a été bien réalisé. Poutine et smoked meat vendu dans les concessions alimentaires, le logo des Expos mis de l’avant un peu partout. Tant qu’à faire quelque chose, autant bien le faire et c’est ce que l’équipe arrivée à Washington en 2005 a fait. Chapeau! Tout a été bien fait. Il n’y a plus de malaise maintenant, j’ose croire.

Par-dessus tout, les Expos ont été une grande concession dans la grande histoire du baseball. Les Expos sont tendances, ce n’est que de bon présage, il n’y a jamais de fumée sans feu, ne l’oubliez jamais chers lecteurs…

Image par défaut
Maxime Trudeau
Partisan #1 des Royals de Kansas City. Joueurs favoris: Whit Merrifield, Christian Yelich. Passion pour tout ce qui touche le monde du sport et le milieu agricole. Le Plateau Mont-Royal, Montréal. Bachelier Université du Québec à Rimouski, Communication Relations humaines.
Publications: 164