Les closers à très très gros prix

En cette date limite des transactions, peu d’équipes sont à la recherche d’un spécialiste de la neuvième manche. Seuls les Red Sox de Boston sont officiellement acheteurs. Malheureusement, il ne semble pas en avoir beaucoup à vendre. En fait, les closers sont si rares sur le marché des échanges que les équipes vendeuses ne se gênent pas pour en demander le gros prix. Et on parle d'un très très gros prix!

Les Nationals de Washington cherchent à raviver leur enclos (outre Daniel Hudson), d’où leur intérêt pour un lanceur comme Shane Greene. Pour l’obtenir, les Tigers ne leur demandent rien de moins que Carter Kieboom, leur espoir numéro 1. Cette requête est absolument ridicule. Greene a 30 ans et Kieboom, 21. Il vient avec plus de trois ans de contrôle, tandis que Greene aura droit à l’arbitrage dès l’an prochain. Oui, Greene connait une saison incroyable de 22 sauvetages et une moyenne de points mérités de seulement 1.18, mais rien ne vaut la puissance et la jeunesse de Kieboom.

Les Red Sox toujours inactifs

Cette révélation de Jon Morosi explique l’inaction complète des Red Sox aujourd’hui. Boston est certainement l’équipe la plus en manque pour un closer. Cependant, si chacun des coups de téléphone de Dave Dombrowski se terminent par des inepties pareils, on comprend mieux que les Red Sox retardent leur décision.

Les Red Sox n’ont présentement pas les moyens de s’offrir les services d’un Greene, Diaz, Iglesias ou Yates si leur prix est aussi élevé. Leur seule option serait de sacrifier des joueurs importants de leur alignement comme Jackie Bradley Jr. et/ou un groupe d’espoirs qui pourraient comprendre de gros noms comme Bobby Dalbec.

Le jeu en vaut-il la chandelle? Le compteur tourne pour les Sox...

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Daniel Hudson échangé aux Nationals

Drew Pomeranz est un Brasseur | Tanner Roark à Oakland

Suivant