Les Angels se vengent contre Jake Marisnick

Si le baseball évolue parfois, on sait aussi que le baseball a de ces règles non écrites un peu… archaïques (selon moi). Disons-le comme ça.

Nous en avons encore eu la preuve hier entre les Angels et les Astros.

Après l’incident Jake Marisnick et Jonathan Lucroy, on savait que la prochaine rencontre entre les deux équipes serait intéressante et ce fut le cas.

Publicité

Alors, les Angels ont mis en pratique la fameuse loi non écrite qui veut que vengeance soit faite par un tir intentionnel directement sur le joueur fautif.

Je comprends toutes les raisons à ce sujet, mais personnellement, je trouve ça extrêmement dangereux. Une balle à plus de 80 mph peut avoir des résultats franchement énormes.

En passant, ce n’est pas parce que je dis ça que je réduis l’impact de la collision entre Marisnick et Lucroy, ce sont deux choses différentes dans ma tête. 

Bref, lors de la 6e manche, le releveur des Angels, Noe Ramirez, a atteint Jake Marisnick avec un lancer, même s’il dit avoir «échappé» la balle. Soit neuf jours après ledit événement. Il n’en fallait pas plus pour que les deux bancs se vident.

Un peu de frustration

A.J. Hinch, lors de son point de presse, a mis de l’avant sa frustration.

Publicité

Non pas que Marisnick soit atteint, car comme il l’a lui-même dit l’industrie complète s’y attendait. Loi non écrite comme je vous disais. Mais plutôt parce que normalement lorsqu’un tel geste arrive, le lanceur se fait éjecter de la partie.

«Notre joueur s’est fait suspendre pour un acte accidentel et [les Astros] ont eu une passe gratuite ce soir… On verra s’il y aura de la discipline et s’il n’y en a pas, il n’y aura donc pas de problème à le refaire la prochaine fois. Si la vengeance de ce type peut avoir lieu, parfait, on saura quoi faire.

En fait, tout ce que les formations ont reçu, c’est un avertissement de l’arbitre Stu Scheurwater après ce lancer.

Il n’y a pas eu de coup non plus lorsque les bancs se sont vidés ni d’expulsion. On a même vu Marisnick faire signe à ses coéquipiers de revenir dans l’abri et de ne pas aller plus loin.

La seule autre chose qui a retenu l’attention? Une guerre de mots entre Albert Pujols et Lance McCullers Jr sur laquelle Pujols n’a pas voulu revenir après le match.

Au final, ce sont les Angels qui sont sortis gagnants de cette joute avec un pointage de 7-2.

Source : MLB

Image par défaut
Alexandra Philibert
Publications: 1534
Alleyop360Attitude Football