fbpx

Le but sur balles intentionnel près de sa mort?

C'est peut-être le temps de dire adieu au but sur balles intentionnel... en fait, presque... sauf peut-être chez les Marlins, mais ça, j'y reviendrai.

En 10 ans, la MLB a vu son nombre de buts sur balles intentionnel fondre de 31,67%. De 1200, la ligue pourrait bien en compter que 820 cette saison, ce qui serait le nombre le plus faible de l'histoire. Du moins, c'est ce que le rythme actuel propose. Si on recule en 1969, il y en a eu 1436. Est-ce relié au changement de la MLB l'an dernier? Pas vraiment, c'est plutôt l'idée que les équipes ne croient plus vraiment que les buts sur balles intentionnels ne font plus de sens aujourd'hui.

67b108e6-f2b2-44bb-948f-e77abf046b58-C03-Bonds-v2
Barry Bonds était le roi des buts sur balles intentionnels. - Photo : Tom Szczerbowski, USA TODAY Sports

Les Astros en tête de liste

L'an dernier, les Astros ont établi un record pour le plus faible nombre de buts sur balles intentionnels donnés en une seule saison, soit : quatre. Cette année? Ils n'en ont pas encore donné un seul et ça pourrait bien être le cas lorsqu'on mettra la clé dans la saison 2019. Toutes les autres équipes de la ligue en ont au moins accordé trois et les Marlins siègent en roi avec 32.

A.J. Hinch a tenu les propos parfaits pour expliquer complètement pourquoi son équipe n'en donne pas et pourquoi le chiffre continuera de baisser dans la MLB.

« Je ne crois simplement pas dans le fait de créer plus d'opportunités pour que des choses arrivent. Imaginez si le but sur balles accidentel fait entrer le but sur balles intentionnel... ou un joueur atteint par une balle est dans le jeu... etc. Je n'ai pas les chiffres en main, mais le but sur balles intentionnel ne fonctionne pas aussi souvent qu'on le pense. »

Ce gars-là aime VRAIMENT ses joueurs. - Photo : Tim Heitman-USA TODAY Sports

En fait, c'est que cette stratégie ne serait pas vraiment stratégique.

A.J. Hinch n'avait pas les chiffres, mais nous, on les a. Sur les 49 fois où une équipe a décidé de donner un but sur balles intentionnel à deux joueurs ou plus, les formations ont perdu 34 fois...

En gros, et vous pourrez fouiller sur le site de la MLB, c'est que chaque fois qu'un joueur se retrouve sur un but, les chances que son équipe marque un point augmentent. Donc, si le joueur obtient une passe gratuite, il a une chance d'être poussé par un de ses coéquipiers au 2e... au 3e... et au marbre. S'il y a déjà des joueurs sur les buts, c'est la même chose. Le joueur reçoit une passe gratuite et fait avancer les autres.

Bref, c'est augmenter un risque non nécessaire.

On s'entend, le but sur balles intentionnel ne disparaitra pas. Il y aura toujours des gérants qui l'utiliseront contre LA vedette ou le joueur en feu. Sauf qu'à l'instar des amortis sacrifies, on en voit de moins en moins.

Les Astros sont peut-être des leaders de ce côté, mais force est d'admettre que le but sur balles intentionnel n'est plus ce qu'il était et qu'il est de moins en moins stratégie.

Source : MLB

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Que faire du Rogers Centre?

MLB en bref : Alex Bregman blessé | Kyle Freeland rappelé

Suivant