fbpx

Le bras canon de Bryce Harper n’aura pas été suffisant

Déjà qu'une partie Nationals c. Phillies était électrique par le passé, la décision de Bryce de signer en Pennsylvanie a rendu chacun des 19 duels annuels entre les deux équipes encore plus excitants.

Hier soir, Harper a démontré que, malgré une saison en deçà des attentes et des critiques envers son jeu défensif, il est en mesure de faire de beaux jeux avec son bras.

Regardez-moi ça.

Rien à redire sur ça. Le Citizens Bank Park était en feu.

Prendre le relais

Les Nationals ont toutefois répliqué un peu plus tard dans le match grâce à Juan Soto. T'sais le joueur qui fait en sorte que le départ de Harper ne fait pas SI mal?

Le jeune voltigeur des Nationals a frappé son 3e circuit en carrière qui donne l'avance aux siens en neuvième manche ou plus tard. Et vous savez quoi? Le jeune homme de 20 ans les a tous frappés contre les Phillies.

Sa claque de deux points aura donné la victoire aux siens à l'étranger, au pays de Harper.

Il s'agit d'une 12e victoire en 14 parties pour les Rouges de Washington et d'un 30e gain en 41 sorties. Cela leur a aussi permis de prendre une avance de 2.5 matchs sur les Phillies au classement.

Ils ne sont maintenant qu'à six matchs des Braves. La lutte dans l'Est est des plus excitantes présentement avec plus de deux mois et demi de baseball à jouer.

10e manche

Un autre voltigeur s'est démarqué hier soir : Max Kepler.

Le joueur des Twins du Minnesota, qui affrontaient les Indians et Trevor Bauer, a propulsé cinq longues balles à ses cinq dernières présences au bâton face au lanceur cette saison. Je vous avais parlé des premiers juste ici.

Ses longues balles sont sans doute l'une des multiples raisons pour lesquelles les Twins se distancent toujours plus des Indians au classement, eux qui ont maintenant un retard de 7.5 parties sur les Twins.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Bob Gibson atteint d’un cancer du pancréas

L’histoire s’est écrite lors du duel entre les Reds et les Rockies

Suivant