Houston et Milwaukee ont Noah Syndergaard dans leur mire

Maintenant que la première moitié de saison est derrière nous, la machine à rumeur est repartie de plus belle. Le fait qu’il n’y ait qu’une seule date limite des échanges cette année propulse les rumeurs à un autre niveau.

Peut-être que certains directeurs généraux ne se réveilleront qu’à la dernière minute, peu habitués à tout ceci, mais d’autres sont déjà en action.

Publicité

Syndergaard sur le marché

Les jours de Syndergaard à New York sont comptés, du moins si Brodie Van Waganen obtient le prix qu’il désire pour sa vedette.

Syndergaard est un as lanceur qui peut largement aider quelconque équipe désirant mettre la main sur une bague de la Série mondiale. Même s’il a sa pire moyenne de points mérités en carrière avec 4.68, les Mets devront maximiser le retour qu’ils obtiendront, surtout qu’il est sous contrat jusqu’en 2021.

Dans le portrait, il y a les Astros de Houston ainsi que les Brewers de Milwaukee.

Publicité

Les deux formations sont très intéressées par les services de l’artilleur. À Houston, l’ajout de Syndergaard donnerait le luxe aux Astros de ne pas surtaxer leurs artilleurs vers la conquête, eux qui ont déjà Justin Verlander et Gerrit Cole comme as. On pourrait dire qu’il s’agirait d’une police d’assurance et aussi un bel ajout pour le futur.

À Milwaukee, Syndergaard viendrait porter main fort à une rotation qui en arrache un peu. Celle-ci est au 18e rang de la MLB avec une MPM d’équipe de 4.61, où les dommages principaux ont lieu contre leurs partants.

Bref, les Brewers ont certainement plus besoin du lanceur des Mets que les Astros, mais son ajout réside dans la chose suivante : ce que la formation sera prête à payer.

Publicité

Car au final, c’est celle qui donnera le plus qui se méritera l’artilleur, peu importe ses besoins.

Interactions du lecteur