fbpx

Gerrit Cole se colle à Randy Johnson

Impossible d'exclure Randy Johnson du groupe des meilleurs lanceurs de tous les temps. Est-il LE meilleur, c'est discutable selon les préférences et l'époque, mais il n'en reste pas moins qu'il est l'une des références à qui se coller.

C'est d'ailleurs ce que Gerrit Cole a fait hier.

Un après l'autre, Cole a accumulé les retraits sur des prises à une vitesse folle cette saison. Tellement, qu'il a placé son nom tout juste en dessous de celui de Randy Johnson.

En fait, Cole a cumulé 200 retraits sur des prises en 133.1 manches, soit 2.2 manches de plus que Randy Johnson. Ce qui le place au 2e rang de l'histoire pour avoir atteint cette marque en le moins de manches possibles.

Il se trouve donc entre Randy Johnson qui a atteint les 200 K en 130.2 manches  en 2001 et Chris Sale qui l'a fait en 136.0 manches en 2018.

C'est Max Scherzer qui close ce top 6 avec 200 strikeouts en 144.1 manches lancées lors de la saison 2017. On retrouve aussi les noms de José Fernandez (139.2 manches en 2016) et Kerry Wood (143.2 manches en 1998).

En fait, pour vous donner une idée du talent de Gerrit Cole, mais surtout de son rythme au niveau des retraits sur des prises, il a en moyenne 13.47 K par neuf manches lancées.

On parle beaucoup de Max Scherzer, Justin Verlander et compagnie, mais il ne faudrait absolument pas oublier le petit Cole!

10e manche

Gerrit Cole n'est pas le seul à avoir inscrit son nom dans l'histoire hier. Son comparse Yordan Alvarez a égalé un record d'Albert Pujols.

Il a produit 34 points lors de ses 30 premiers matchs en carrière, comme la légende l'a fait en 2001 avec les Cardinals.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Des scénarios d’échanges sortis du champ gauche

Atlantic League : les robots sont là pour rester

Suivant