Edwin Diaz au cœur d’une trêve de paix Atlanta – Toronto?

Tel que rapporté par Mike Puma du New York Post, en plus des Dodgers de Los Angeles, quelques équipes se sont jointes à la valse de la date limite des transactions du 31 juillet dans le but d’obtenir les services de l’excellent releveur des Mets de New York, Edwin Diaz. On parle ici, notamment, des Braves d’Atlanta, des Rays de Tampa Bay et aussi, surprise, des Blue Jays de Toronto!

Dans le cas des Braves et des Rays, par leur position au classement, il est certes facile de justifier leur intérêt, or dans le cas des Blue Jays, une équipe en pleine reconstruction et en cure de rajeunissement, un tel geste aurait de quoi surprendre.

Des liaisons dangereuses

Si les Jays sont dans la course pour faire l’acquisition du numéro 39 des Mets, se serait afin de mieux l’échanger par la suite. Si on lit bien entre les lignes, ce serait de le flipper aux Braves. On peut comprendre l’idée des Mets de ne pas vouloir échanger leur as releveur à un rival de division. Or, là où selon moi les choses deviennent intéressantes, est l’optique d’une transaction Atlanta – Toronto.

Anthopoulos
Alex Anthopoulos. Photo : YouTube

Qui est le directeur général des Braves d’Atlanta? Alex Anthopoulos. Qui est l’ancien directeur général des Blue Jays de Toronto qui n’a pas voulu prolonger son contrat avec la formation torontoise afin de ne pas être la marionnette de Mark Shapiro, président actuel de l’équipe? AA! Disons que ce n’est pas l’amour fou entre les deux hommes et, de facto, les deux clubs. Cependant, le temps arrangeant les choses, peut-être que les deux clans sont prêts à enterrer la hache de guerre et faire affaire ensemble. Si dans la LNH les rivaux de l’Alberta, on parle ici des Oilers d’Edmonton et des Flames de Calgary, ont pu conclure tout récemment un échange, pourquoi donc Braves et Jays ne pourrait pas le faire? On ne parle quand même pas ici des Yankees et des Red Sox!

Ah, les Mets!

Voilà que moins d’un an après avoir été cherché à gros prix durant l’entre-saison le meilleur releveur disponible, le directeur général du club Brodie Van Wagenen tente déjà d’échanger Diaz. Quel est donc le plan de cette équipe?

Brodie Van Wagenen
Brodie Van Wagenen - photo : sny.com

On parlait des Oilers d’Edmonton antérieurement, équipe qui à mon sens est la risée de la LNH. Disons que côté MLB, les Mets sont peut-être l’équivalent selon moi. Comme quoi, tu as beau avoir dans ta cour les meilleurs joueurs du monde (Connor McDavid, Noah Syndergaard, Jacob deGrom), si ton administration est gérée tout croche, les résultats ne seront pas au rendez-vous. Au moins, les Mets auront été finaliste de la Série mondiale en 2015, c’est déjà ça! À suivre!

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Pourquoi les Mets sont-ils du derby Robbie Ray?

L’entraîneur des lanceurs des Yankees prend le blâme

Suivant