Charlie Blackmon pourrait-il changer d’adresse?

Depuis le début du mois de juillet, les Rockies font dur. Ils ont la pire fiche de la Nationale, ce qui ne pardonne pas au sein d’une Ligue dont la course au match wild card est si relevée.

C’est ce qui fait en sorte que la formation de Denver n’ajoutera pas de joueur de location à son organisation.

Publicité

Si un joueur est ajouté, ce sera un joueur dont l’autonomie n’approche pas.

De gros vendeurs?

Mais, encore là, cela ne veut pas dire que des joueurs seront ajoutés. En fait, l’équipe pourrait même décider de vendre.

Et elle pourrait vendre de gros morceaux puisque Charlie Blackmon ne serait pas totalement intouchable.

Publicité

Sans dire qu’il partira – les chances de le voir partir sont faibles, en fait – les Rockies écouteront ce qui est sur la table pour les services du voltigeur, qui est l’un des meilleurs premiers frappeurs de la ligue.

S’ils finissent par bouger, les Cardinals, les Reds et les Rangers pourraient s’intéresser aux services du voltigeur, qui est sous contrat potentiellement jusqu’en 2023 si les options de son contrat sont activées. Pour qu’un traité ait lieu, un gros lanceur devrait prendre le chemin inverse.

Cette saison, Blackmon frappe pour .319 avec 21 longues balles et 60 PP. Il a participé au Match des étoiles et est un modèle de puissance et de fiabilité malgré ses 33 printemps.

À suivre.

Image par défaut
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Publications: 3277