Bo Bichette n’est pas très très content

Qui n'attend pas le beau Bo Bichette à Toronto? C'est long, trop long. Le joueur d'arrêt-court devrait déjà arborer un chandail des Jays et évoluer au sein des Ligues majeures, mais ce moment qu'il attend depuis des semaines n'a toujours pas sonné. Un moment que les amateurs attendent impatiemment également, eux qui souhaitent contempler le meilleur espoir des Blue Jays de Toronto. On ne parle plus de "manipulation" de service dans son cas... il mérite une promotion depuis longtemps! Bref, on a vu ce type de manipulation avec le dossier Guerrero.

Le principal intéressé s'est même prononcé au sujet de son "non-rappel" dans les Majeures.

Bichette a indiqué à David Singh (Sportsnet) toute la frustration qui l'habitait concernant le non-rappel des Jays. Il a précisé que les statistiques qu'il affiche et son étoffe méritaient amplement un rappel. Bichette a toutes les aptitudes afin d'évoluer au plus haut niveau du baseball. Il a évoqué sa frustration via un tweet avant de jaser avec Singh.

À Buffalo, cette année, il affiche des statistiques monstrueuses. Une ligne de frappe de .319/.389/.500, incluant cinq bombes et 28 points produits en 49 rencontres. Tout ça, malgré une blessure à la main qui l'a tenu à l'écart pendant quelques semaines (il a toutefois évité l'opération).

On parle d'une saison à mettre aux oubliettes pour les Jays, mais moi, ce n'est pas ainsi que je le perçois. On souhaite donner de l'expérience aux jeunes vedettes afin de bien positionner le futur de l'organisation. Donc, aussi bien ne pas tarder et amener le fils de Dante au sein du groupe actuel.

Ce qui est tristounet dans ce récit, c'est que Freddy Galvis prend l'espace à l'arrêt-court et qu'il connaît la campagne de sa carrière... mais il n'est pas le futur de la franchise, donc si Ross Atkins veut "rentrer" Bichette, il se doit de transiger Galvis, malheureusement.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

70 ans de baseball pour Larry Walker Sr. : un amoureux de la balle

Recrue de l’année : qui se démarque dans la Nationale?

Suivant