Yankees c. Red Sox : une bonne guerre

On suivait de près la série de deux matchs entre les Yankees et les Red Sox de Boston à Londres. Un moment historique… où les Bombardiers du Bronx n’ont fait qu’une bouchée des Red Sox à deux reprises. Tout ça sur un terrain de baseball aux dimensions «discutables» aménagé dans un stade de soccer choisi pour la capacité d’accueil.

Qu’à cela ne tienne, malgré deux résultats négatifs pour Boston, les deux équipes se sont assurées de donner tout un spectacle aux fans présents.

Publicité

Après la victoire de 17-13 de samedi, voilà que New York a enfoncé le clou dans le cercueil pour balayer complètement cette série londonienne grâce à une victoire de 12-8 ce dimanche. Ah, et ils en ont profité pour prolonger leur record de matchs consécutifs avec au moins un circuit à 31.

Un début en force

Les Red Sox avaient toute la motivation nécessaire afin de ne pas subir le même sort que la veille en frappant trois circuits pour une production de quatre points en première manche. Sauf que ce ne fut pas assez devant l’explosion en 7e des Yankees. Eux qui ont marqué pas moins de neuf points lors de celle-ci sur leur total de 12.

C’était de bonne guerre parce que les Sox ont tout tenté en ajoutant quatre autres points en 8e. Ce fut malheureusement trop peu trop tard dans leur cas.

Publicité

Ce qui est bien là-dedans, c’est que malgré un balayage en règle des Yankees contre les Red Sox, les partisans européens en ont tout de même eu pour leur argent. Si le 2e match était moins flamboyant que le 1er, de superbes jeux ont été joués au plus grand plaisir de tous.

Il y a eu des circuits certes, mais malgré les dimensions propices à la longue balle, le nombre cogné s’est arrêté à 10 circuits en deux parties, soit six samedi et quatre dimanche.

Le scénario idéal aurait évidemment été que chacune des équipes remporte un match, mais les dieux du baseball en ont décidé autrement.

Ceci place toujours les Yankees en 1re position dans l’Est de l’Américaine avec 7.5 matchs devant les Rays. Tandis que Boston est en troisième position à 11 matchs de New York.

Image par défaut
Alexandra Philibert
Publications: 1534