fbpx

Y a-t-il quelqu’un pour sauver Jose Ramirez?

Jose Ramirez est au plus bas et personne du côté des Indians de Cleveland ne semble savoir pourquoi.

La chute de Jose Ramirez, entamée lors du dernier mois de la saison 2018, est l'une des choses les plus mystérieuses qu'il m'ait été donné d'observer. Le joueur des Indians de Cleveland, qu'on aurait il y a encore quelques mois classé facilement dans un top 5 des meilleurs joueurs du circuit, n'est plus que l'ombre de lui-même.

Les jeux sont faits?

Autrefois l'un des tout meilleurs frappeurs de la ligue, Jose Ramirez vit actuellement une disette offensive rarement vue. Si l'on s'amusait de voir le costaud des Orioles Chris Davis à la peine en début de saison, les choses semblent être bien moins drôles pour le joueur des Indians.

Ramirez n'y arrive plus. En 64 matchs cette saison, Ramirez frappe pour .203. Le pauvre joueur se rend à peine sur les buts une fois sur trois (OBP .299) et pour ce qui est de la puissance (.301 de SLG, quatre circuits, pas une longue balle depuis le 14 mai), je n'irai pas plus loin.

Qu'il doit être dur pour un joueur qui a côtoyé les sommets de se retrouver six pieds sous terre en si peu de temps. Et c'est bien en regardant ce qu'il a accompli par le passé qu'on se rend compte de l'importance du désastre.

Rien ne va plus

Quand on plonge plus profondément le regard sur les symptômes de Jose Ramirez, on s'aperçoit que le joueur est à la peine dans plusieurs facettes du jeu.

  • Il n'arrive plus à toucher les balles rapides. Lui qui frappait pour .336 sur les fastballs jusqu'en 2018 n'est plus qu'à .190 cette saison. Ça pique!
  • Ramirez fait face à beaucoup plus d'ajustements défensifs de la part de ses adversaires. 18,1% auparavant contre 60,1% cette saison. Il essaye peut être un peu trop de "déjouer le shift", sans succès.
  • Ses balles frappées sortent avec moins de puissance de son bâton, seulement 87,6 mph.
  • JRam = Mr. Pop-up? Il se classe au premier rang dans la MLB dans la catégorie chandelle.
  • Défensivement, Ramirez souffre aussi avec déjà 11 erreurs (troisième plus haut total de la ligue).

Ça fait mal d'écrire tout cela, mais telle est la réalité pour le joueur.

Quelles solutions?

Jose Ramirez est-il fini? Surement que non, mais comment soigner le mal dont il est atteint? Le problème ne vient pas des Indians, qui jouent à peine pour .500. Non, le problème vient de lui.

Un séjour à l'étage inférieur lui ferait-il du bien? Ramirez pourrait ajuster son élan et retrouver un peu la confiance qui semble lui échapper et ainsi revenir pour frapper autre chose que des coups sûrs au champ intérieur ou des "bloop singles".

Est-il atteint psychologiquement? Nul ne sait, mais toujours est-il que son gérant continue de le pousser et de lui faire confiance en l'alignant régulièrement.

Jose Ramirez 2019
Quelles solutions pour Jose Ramirez? Le joueur des Indians doit vite retrouver son baseball. Photo : Getty Images

Tous les plus grands joueurs, quel que soit le sport qu'ils pratiquent, ont connu des moments plus durs que d'autres. Ramirez doit continuer à travailler et travailler encore et accepter toute aide s'il veut sortir du bourbier dans lequel il est empêtré.

Les Indians ont besoin de lui, les partisans aussi.

Allez. Une deuxième partie de saison de feu et tout sera oublié.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Big Papi opéré de nouveau en sol américain

Et si Vladimir Guerrero Jr. participait au Match des étoiles?

Suivant