Pete Alonso rejoint Mark McGwire

En tout cas, s’il y a bien une seule chose qui va bien chez les Mets, c’est les performances de la (pauvre) recrue Pete Alonso. Pris dans une équipe à la gérance illogique, il reste tout feu, tout flamme.

Hier, lors du match contre les Braves d’Atlanta, Pete Alonso a frappé sa 28e bombe de la présente campagne. Ça lui en fait un de moins que Christian Yelich, un de plus que Cody Bellinger, mais surtout le même nombre que Mark McGwire avant le 1er juillet.

Publicité

Mark McGwire était jusqu’ici la seule recrue de la MLB à avoir frappé 28 circuits avant le premier juillet. Mais voilà que Pete Alonso s’est invité à la fête et qu’il lui reste encore deux jours pour y arriver. Alonso pourrait donc le détrôner sans problème.

Publicité

Une saison de feu

À l’heure où on se parle, Pete Alonso fait non seulement partie du Home run derby, mais affiche aussi des statistiques dignes de la recrue de l’année.

Avec une ligne de frappe de .280/.368/.633, un OPS de 1.001, 28 circuits et 62 points produits, s’il maintient la cadence, je ne serais pas surprise qu’il rafle le titre de recrue de l’année.

Pendant ce temps, la chicane continue de pogner dans l’enceinte des Mets, mais ça ne semble pas faire un pli à Pete Alonso.

Image par défaut
Alexandra Philibert
Publications: 1534
Alleyop360Attitude Football