Les Rays à Montréal : qu’en pensent-ils?

Stade

À moins de vivre sous une roche, vous avez sans doute entendu LA nouvelle du jour : les Rays ont été autorisés à évaluer la possibilité de partager les matchs à domicile de l’équipe entre Tampa et Montréal.

Toutefois, ce ne sont pas tous les intervenants qui se réjouissent de cette nouvelle. Le maire de St Petersburg, Rick Kriseman, a confirmé que l’entente qui lie les Rays au Tropicana Field était sous son contrôle jusqu’en décembre 2027 et qu’il ne donnerait pas son aval à un tel projet.

Publicité

Il n’avait pas vraiment le choix de dire ça, de toute manière. Il est le maire de la ville qui abrite le stade.

Les Rays ont aussi réagis en affirmant qu’ils voulaient garder le baseball à Tampa pour plusieurs générations.

Pas de surprises ici non plus.

Un dossier à évaluer

D’un autre côté, Stephen Bronfman a réagi comme on l’attendait. Le futur proprio des Expos 2.0 va évaluer le dossier et voir si ce scénario peut être soutenu par son groupe et par/pour les partisans.

Même les Jays se sont prononcés en affirmant qu’ils suivront le dossier avec intérêt.

Publicité

Les partis impliqués sont sans doute en pleine discussion avec la ligue de toute manière. Tous ceux qui seraient affectés par un tel déménagement voudront communiquer avec M. Manfred pour avoir l’heure juste sur ce qui pourrait être une première.

Un scénario plausible?

Ultimement, outre les pressions imposées par le maire Kriseman, il y a un autre aspect qui pourrait faire en sorte que le projet n’arrivera pas à terme : la question des stades.

Comme le souligne Bob Nightengale, les deux équipes devraient avoir un nouveau stade pour que ce projet fonctionne. Si Montréal construit un stade, cela prendra non seulement quelques années, mais ce sera avec l’assurance que le projet du baseball à Montréal est à temps plein.

Quant aux Rays, ils ne construiront pas un stade neuf pour une demi-équipe… surtout quand on sait que ce procédé mène généralement à un déménagement dans le futur.

Publicité

Cependant, souvenez-vous d’une chose : en tenant de tels propos, le commissaire Manfred a donné un énorme coup de pouce à la candidature de Montréal. Il s’agit d’un aspect qui ne doit pas être négligé, que le projet se réalise ou non.

Et si jamais il se réalise, allez encourager l’équipe comme si elle était ici 81 matchs par année. Le but du jeu, c’est de ramener le baseball dans la Métropole, non?

Interactions du lecteur