fbpx

Le circuit intérieur le plus facile de l’histoire

Hier soir, Hunter Pence a frappé le circuit intérieur le moins couru de l'histoire. Il a pu se rendre sans aucun problème au marbre puisque les trois voltigeurs n'ont pas réussi à se rendre à la balle avant la fin de la séquence - et ce n'est pas en raison d'une blessure d'un voltigeur.

En fait, Brock Holt (qui jouait dans la droite) a été faire un tour dans les gradins alors que la balle n'y a jamais été. Voici la séquence :

Lol, en effet.

Puisque Holt croyait que la balle était dans les gradins, il n'a pas bougé. Cela n'a pas donné le temps au voltigeur de centre, Mookie Betts, de se rendre à la balle. Hunter Pence a donc pu produire deux points facilement.

La suite d'une saison fantastique

Utilisé tantôt comme voltigeur, tantôt comme frappeur désigné, Pence est en train de racheter ses derniers moments difficiles à San Francisco. Avant le match d'hier, il affichait une ligne de frappe de .282/.333/.569, a frappé 13 circuits (il est donc rendu à 14) et a produit 41 points.

Pas mal pour un gars qui a signé un contrat des mineures cet hiver.

Comme l'ont dit les gars de MLB Network, les petits ajustements qu'il a apportés à son élan vont sans doute lui permettre de mettre la main sur le titre de retour de l'année (comeback of the year), mais surtout de redevenir un bon joueur de balle.

On ne sait toujours pas si les Rangers vendront ou achèteront à la fin du mois de juillet - les deux scénarios sont débattus à l'interne, selon ce qui circule. Par contre, si les Rangers décident de miser sur le futur, il n'est pas farfelu de croire que certaines équipes à la recherche de profondeur lâcheront un coup de fil à Arlington.

Et c'est tout à son honneur.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

MLB en bref : Les Braves imitent les Nationals | Alonso en feu

Angel Hernandez fait encore des siennes

Suivant