Forbes dévoile les 100 plus gros salaires du monde sportif

Chaque année, le cabinet Forbes sort un classement aussi discuté (l'argent fait toujours parler) que discutable (certaines primes sont oubliées, tout comme certains contrats publicitaires). Cette année, je me suis penché sur cette liste en regard de notre sport : où se situent les joueurs que nous aimons regarder jouer? Certains se placent très bien, mais ce n'est pas une majorité et ils touchent beaucoup moins que les trois joueurs de soccer qui composent le podium.

Des montants incroyables, gonflés par les contrats de publicité

Un mot tout de même sur ces trois bonhommes : Leo Messi, Cristiano Ronaldo et Neymar dépassent les 100 millions de dollars, Messi atteignant 127 millions exactement. Ces montants se composant pour les deux tiers de salaires et pour un tiers de revenus publicitaires.

Le roi de la pub n'est nul autre que Roger Federer, loin devant Tiger Woods. Les plus riches parmi les joueurs de tennis et les golfeurs tirent la majorité de leurs revenus de ce type de contrats, au contraire des joueurs de baseball qui ne semblent se vendre très bien en dehors de leur activité principale. Le seul à sortir du lot est Bryce Harper, sa coupe de cheveux y étant certainement pour quelque chose.

Harper fait bien de soigner sa chevelure - Photo : Erin Gallagher

Quinze joueurs de balle dans la liste

En 2018, Mike Trout est donc celui qui a gagné le plus d'argent. Plus de 50 millions de dollars, dont 3 seulement grâce à des partenariats. Mais il est certain que cela doit suffire à son bonheur, lui est qui est d'un tempérament plus discret. Harper est juste derrière, suivi par Machado. Les gros frappeurs ont donc la côte, d'autant que Giancarlo Stanto ou par exemple JD Martinez sont également présents. Derrière ce trio de cogneurs, trois lanceurs qui gagnent autour de 30 millions de dollars : David Price, Clayton Kershaw et Justin Verlander.

mike-trout
Mike Trout mise plus sur son jeu que son image pour gagner sa vie - Photo : USA Today Sports

Certains contrats signés il y a quelque temps rapportent peut-être trop pour certains : Albert Pujols ou Miguel Cabrera. Ils sont désormais difficilement justifiables pour ce qui est de Felix Hernandez et Yoenis Cespedes.

Quinze joueurs, mais douze équipes représentées, ce qui montre que toutes les équipes sont capables de payer grassement leurs meilleurs joueurs. Seuls les Red Sox, les Phillies et les Angels en comptent deux dans cette liste. Il y a fort à parier que de nouveaux venus seront inclus l'an prochain, à commencer par Nolan Arenado des Rockies. Sinon, le premier Canadien est Andrew Wiggins, 91e avec 25,5 millions $, juste devant Joey Votto des Reds de Cincinnati, 96e avec 25,4 millions $.

Pour consulter la liste complète : www.forbes.com

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Trevor Bauer pourrait-il être échangé aux Twins?

La domination des gros marchés critiquée par Tommy Pham

Suivant