Et si c’était ma fille : jouer avec les garçons

Il n’y a pas si longtemps, je vous écrivais sur le fait que ma fille voulait jouer au baseball et plusieurs d’entre vous l’ont encouragé et vous aviez montré un certain intérêt alors j’ai décidé de vous en donner des nouvelles. Ne voulant pas la laisser seule dans cette aventure, je m’étais proposé comme assistant-entraîneur et on m’a sélectionné. Vous, fidèles lecteurs, je vous fait un petit récit de ce périple, somme toute en dents-de-scie!

Des débuts difficiles

Nous nous lancions après le souper ou pendant les après-midi et je vous disais qu’elle ne cessait de s’améliorer. Je lui lançais des balles et elle les frappait, mais le tout était à la bonne franquette, car moi j’essayais de lui donner confiance. Mais dans un vrai match, le lanceur adverse, lui, tente plutôt de la retirer, et comme elle n’avait jamais joué, disons qu’elle ne connaissait pas vraiment la zone des prises. Ce qui fait qu’après deux présences, elle avait deux retraits sur trois prises.

Publicité
Balles-MLB
Photo : Unsplash

Oh que la petite fille du haut de ses 10 ans pensait que ce serait plus facile que ça. Elle se trouvait bonne dans la rue, mais sur un terrain de balle, c’est tout autre. Lorsque sa mère lui demandait si elle avait aimé sa partie, on pouvait aisément lire la déception, même que je me demandais si elle n’allait pas vouloir tout lâcher. C’est là que toutes mes appréhensions refaisaient surface. Et si…… Mais avec des encouragements et des : Ne t’en fais pas ça va aller, elle est revenue plus battante que jamais.

Première apparition sur la butte

Ce qui est plaisant avec la catégorie Moustique, c’est que les joueurs affrontent de vrais lanceurs. Alors tous les joueurs doivent monter sur le monticule pour affronter leurs comparses de l’autre équipe. Mélia a donc dû oeuvrer dans cette facette du jeu. Étant moi-même lanceur et entraîneur j’ai essayé de lui enseigner le mieux possible, mais ça reste difficile pour un enfant d’être super précis à ses débuts. À son deuxième match, elle a réussi à retirer deux frappeurs sur des prises en ne donnant aucun point. Je le répète souvent, le sourire des enfants lorsqu’ils réussissent un bon coup, c’est ça notre paye à nous les bénévoles.

Solide en défensive

Au bâton, ça reste compliqué, bien qu’elle frappe quelquefois avec le t-ball (lorsqu’ils obtiennent un but sur balles, ils ont un élan sur le t-ball), elle n’a frappé qu’une seule fois sur une offrande d’un lanceur résultant en un haut ballon au troisième coussin. Elle a encore un peu de difficulté à juger les lancers et elle sort du rectangle des frappeurs quelquefois, mais c’est le métier qui rentre. Toutefois, je peux vous dire qu’elle est très bonne en défensive et qu’elle effectue plusieurs jeux impressionnants. Elle a un très bon gant et un bon bras, et elle me surprend vraiment de par ses exploits, car honnêtement, elle se débrouille très bien dans ce milieu de garçons.

Publicité
IMG-0928 (1)
Mélia Deschamps avec mon propre chandail au même âge! – Photo : Simon Deschamps

Une nulle qui valait son pesant d’or

Après une séquence de 11 défaites d’affilée, nous avons réussi à récolter notre premier point de la saison et ça avait toutes les allures d’une victoire. Encore une fois, elle a fait de superbes jeux dans le champ et a récolté un retentissant double au centre. Nous savions, les entraîneurs, que ce serait difficile parce que plusieurs joueurs en étaient à leurs premières armes au baseball, presque la moitié du club. Nous mettons les efforts nécessaires pour les rendre meilleurs et nous voyons une constante progression, mais nous avons dû faire une mise au point avec les joueurs et les parents puisque nous sentions un manque d’effort et d’encouragement. Les jeunes semblaient démotivés et manquaient de discipline, alors j’ai pris une décision qui n’a pas plu à un parent, c’était peut-être ce qu’il nous fallait. Depuis deux parties, les jeunes jouent en équipe et nous sentons une nouvelle énergie sur le banc et les jeunes commencent à croire en notre enseignement.

Oui, le baseball est un sport, mais c’est un sport d’équipe. On doit respecter le jeu et nos coéquipiers et les entraîneurs. Je vous le dis, hier, j’étais heureux de tous les voir sourire avant, pendant leurs beaux jeux et après la partie en sachant qu’ils n’avaient pas perdu. Ça donne un sens à ce que nous avons entrepris depuis le début de la saison!

Bravo Mélia et Bravo aux Dragons de Laplaine, Moustique B. Avouons que le but c’est d’avoir du plaisir et de s’amuser, personne ne peut dire le contraire. Le résultat ne compte pas…. et bien cette nulle pour nous elle comptait vraiment pour beaucoup.

Image par défaut
Simon Deschamps
Passionné de sport à la limite compulsif. Je suis le baseball presque à la seconde près. Je m'informe, lis et fouille les infos! Écrire a toujours été un rêve, je le réalise enfin!
Publications: 124
Alleyop360Attitude Football