Cinq lanceurs surprenants en cette première moitié de saison

À l’approche du Match des étoiles, nous savons que la première moitié de la saison tire à sa fin. Alors, qui dit fin de ça, dit plusieurs surprises. Cette année n’y a pas fait exception, surtout sur la butte. Nous avons vu des lanceurs tirer leur épingle du jeu.

Mike Sokora – Braves d’Atlanta

978873930.jpg.0
Photo : Talking Chop

Comment ne pas en parler n’est-ce pas? Sokora n’était même pas de la rotation partante des Braves lors du début de la saison. Après avoir montré une moyenne de points mérités de 3.51 en cinq départs en 2018, cette année il affiche une MPM de 2.07 avec un WHIP de 0.97 en 78.1 manches lancées. Une belle surprise à Atlanta qui contribue largement aux succès de la formation.

Publicité

Matt Boyd – Tigers de Detroit

1024898944.jpg.0
Matt Boyd – Photo : Bless you boys

Ce dernier passe largement sous les radars. Mettons ça sur le fait qu’il s’aligne avec les Tigers de Detroit. C’est donc à sa cinquième saison dans les Majeures qu’il surprend la ligue entière, car il n’avait jamais eu une MPM en bas de 4.39 avant cette année. En 17 départs, il a une MPM de 3.72 avec un ratio de retraits sur des prises et buts sur balles de 129/20 en 101.2 manches lancées.

Mike Minor – Rangers du Texas

Mike Minor – photo : sportsday.dallasnews.com

Les succès des Rangers en 2019 peuvent s’expliquer par ceux de Mike Miner. Le vétéran de huit saisons offre une MPM de 2.40 en 112.2 manches lancées cette saison avec un ratio de retraits sur des prises et buts sur balles de 110/37. Les frappeurs qui l’affrontent frappent pour .221 contre lui. Imaginez, en 2018, il avait une MPM de 4.18 en 28 départs avec 132 K en 157 manches lancées.

Lucas Giolito – White Sox de Chicago

ct-white-sox-twins-spt-0823-20170822
Photo : Chicago Tribune

On vous en a déjà parlé, ce lanceur est parti du plus mauvais pour devenir le meilleur. Son histoire est folle. En un an seulement, il est passé d’une MPM de 6.13 et un ratio K/BB de 125/90 à une de 2.87 avec 111 retraits sur des prises en 91 manches lancées. Il a présentement 10 victoires en 15 départs cette saison. Il devient tranquillement l’as lanceur que les White Sox voyaient en lui.

Publicité

Hyun-Jin Ryu – Dodgers de Los Angeles

hyun-jin-ryu
Photo : Sarah Reingewirtz/Pasadena Star- News

D’accord, on connait le talent de ce lanceur pour l’avoir vu avec une MPM de 1.97 en 82.1 manches lancées (15 départs). Sauf qu’on se disait que c’était impossible d’être encore meilleur. Le Coréen nous a tous fait mentir en cette première moitié de saison avec une MPM de 1.27, un WHIP de 0.84 et un ratio de 90/6. Hallucinant, je sais.

Quel lanceur vous a surpris jusqu’ici cette saison?

Source : 12up

Image par défaut
Alexandra Philibert
Publications: 1534