Bryce Harper cause une diminution et une augmentation à la fois

Allons directement vers l’objectif : saviez-vous que la foule à Philadelphie a augmenté de 19 % et que celle des Nationals a connu une diminution de 10%? D’un côté, on est toujours sur une balloune avec l’arrivée de Bryce Harper, alors que de l’autre côté, la belle chevelure ne se présente plus au Nationals Park comme jadis. Les seules fois qu’il y va (ou ira), il enfile/enfilera l’uniforme des Phillies de Philadelphie, ce qui demeure un goût amer pour les fanatiques des Nats.

À mes yeux, les gens qui se présentent aux tourniquets des parcs restent d’une importance capitale pour l’image de mon sport. Les cotes d’écoute, c’est cool, mais ça n’a pas la même saveur. Enfin bref, lorsqu’une formation gagne régulièrement, et que plusieurs lions (joueurs vedettes) s’y retrouvent, ça attire les gens curieux.

Publicité

Si certains marchés connaissent des diminutions considérables à ce niveau – plusieurs sont en reconstruction -, pour les Phillies, c’est l’inverse qui se passe. Lors de la campagne 2018, 27 318 spectateurs en moyenne se présentaient au Citizens Bank Park. Cette année, la moyenne s’affiche à 35 396, pour un bon de la 17e à la 6e position à ce chapitre. Évidemment, c’est la plus grosse augmentation à ce niveau cette année dans les Ligues majeures. Ça, c’est l’effet Bryce Harper.

Publicité

Sans omettre les ajouts comme Jean Segura, J.T. Realmuto et Andrew McCutchen, qui sont loin d’être négligeables.

J.T. Realmuto
Photo: NBC Sports Philadelphia

Chez les Nationals, la chute a été drastique puisque l’équipe reçoit en moyenne 4000 fans en moins par rencontre. On est passé d’une moyenne de 31 620 spectateurs à 27 628 cette campagne-ci. Tout ça pour une perte monétaire de près de 200 000 dollars par joute. Multiplions ça par 81 et ça donne un chiffre monstrueux de 16 millions dans un été. OUCH.

Souhaitons que Victor Robles et Joan Soto réussissent à ramener des gens au bercail, quoique les victoires qui ne s’accumulent pas demeure fort probablement la raison principale du manque d’effectifs sur les sièges des gradins. Il reste encore du temps pour remettre les pendules à l’heure.

Default image
Jeff Drouin
Son métier de blogueur et sa grande passion pour le baseball l'ont guidé vers Passion MLB, qu'il a fondé en 2016. Depuis ce temps, sa carrière chemine et vous pouvez l'entendre à travers plusieurs radios du Québec en train de jacasser de cette passion folle.
Alleyop360Attitude Football