Voici pourquoi CC Sabathia est revenu une saison de plus

CC! CC! CC! L’artilleur des Yankees de New York, qui en est à sa dernière saison dans le circuit, a ajouté une autre marque importante à sa longue carrière. Les partisans présents au Chase Field ont assisté à ce moment merveilleux.

Il ne lui a fallu que cinq lancers contre John Ryan Murphy des DBack (et 18 saisons) à CC Sabathia pour atteindre le club sélect des 3000 retraits sur des prises. Sabathia est ainsi devenu le 17e membre de ce club, mais le 3e lanceur gaucher seulement après Randy Johnson et Steve Carlton. Il est aussi le 3e lanceur afro-américain après Ferguson Jenkins et Bob Gibson à atteindre cette marque. Bref, de plusieurs manières, Sabathia a marqué l’histoire de la MLB.

Publicité

« Être avec ces deux gars et être un as afro-américain est quelque chose que je prends très au sérieux, étant l’un des lanceurs à gagner 20 matchs. J’ai encore de la misère a réaliser ce qui est arrivé et d’être dans ce club du 3000, mais c’est vraiment cool. » – CC Sabathia

La séquence était somme toute magique. La première balle de Sabathia envoyé à Murphy était une cutter à l’intérieur. Murphy a par la suite fait trois fausses balles – toutes des cutters – avant de s’élancer dans le vide et rater une balle à changement de vitesse de 84 MPH pour la 3e prise et le 3e retrait de la manche… Il n’en fallait pas plus pour que les coéquipiers de Sabathia le rejoignent sur la butte afin de célébrer.

Mais CC Sabathia ne désirait pas que son 3000e strikeout soit John Ryan Murphy, un de ses anciens coéquipiers et ami.

« Je ne voulais pas que ce soit Murph. On est vraiment proche, je le connais depuis le début de sa carrière et c’est une bonne personne. Je ne voulais ni que ce soit Zack Greinke, ni que ce soit Murph, mais bon… je suis content qu’on puisse passer à autre chose maintenant. »

Publicité

De toute façon, Sabathia ne pouvait pas se morfondre longtemps, car il était le leadoff au bâton. Ironie du sort, il s’est fait retirer sur trois prises puis son équipe a perdu 3 à 1 aux mains des Dbacks, mais ça, il s’en fout un peu.

L’artilleur a pu profiter de l’acclamation de 36 000 partisans, mais surtout de la présence de sa famille et de la fierté de son fils et ça, ça vaut tout l’or du monde.

Source : MLB

Default image
Alexandra Philibert
Alleyop360Attitude Football