Ryan Braun marque l’histoire du Miller Park

Quand les Mets et les Brewers ont mis les pieds sur le terrain, ils ne s’attendaient clairement pas à vivre le match le plus épique de 2019 et de l’histoire du Miller Park!

Personne n’aurait pu s’y attendre, mais les deux rotations qui se situent dans le bas du classement de la Nationale pour la moyenne de points mérités ont oeuvré dans un véritable marathon. Marathon où les Brewers sont revenus de l’arrière pour se sauver avec la victoire en… 18e manche. Il s’agit d’ailleurs du plus long match en termes de manches à avoir eu lieu au Miller park en 19 ans d’opération.

Publicité

C’est devant une foule de 39 565 que Ryan Braun a joué les héros.

L’ancien MVP a frappé un simple walk-off de deux points afin de faire gagner son équipe, après que les Brewers aient raté leur chance en 13e, 14e et 17e manche. Moments où ils avaient un joueur en position de marquer. Mais ce n’est pas tout, Braun en a profité pour être 6-en-8 dans ce match épique, établissant ainsi sa plus haute marque en carrière de ce côté.

Tout en s’occupant de 54% la production de cette soirée avec ces six coups sûrs sur le total de 11 claqué par les Brewers. Dans ce match épique, Ryan Braun est devenu le 5e joueur de 35 ans et plus à obtenir six coups sûrs dans un match.

Publicité

« C’est l’un de ces matchs que tu veux tellement gagner, parce que quand tu le gagnes, t’as l’impression d’en gagner 2-3 d’une shot, mais si tu le perds, tu feels comme si t’en avais perdu 10. » – Ryan Braun.

Cette performance de Braun, c’est aussi un vétéran qui capitalise lors d’opportunités du genre. Après avoir affiché une ligne de .194/.248/.378 pour tranquillement perdre du temps sur le terrain aux mains de Ben Gamel, Braun est 11-en-16 lors de ces trois derniers matchs. Incluant neuf coups sûrs dans les deux dernières parties, ce qui lui donne dorénavant une ligne de frappe de .263/.306/.491

À court d’effectifs

Il était tant que Ryan Braun mette fin à ce match, car ils ne restaient plus vraiment de joueurs disponibles. les Brewers ont utilisé leur receveur back-up en 14e manche et leur dernier releveur en 15e. Tandis que les Mets ont pu attendre de ce côté jusqu’en 17e. Bref, il n’y avait plus vraiment grand monde sur le banc.

Comme quoi, peu importe son âge, Ryan Braun a toujours un tour de magie dans sa poche!

Source : MLB

Default image
Alexandra Philibert
Alleyop360Attitude Football