fbpx

Les Bash Brothers : 30 ans plus tard

Aviez-vous déjà entendu parler des Bash Brothers?

Honnêtement, moi le nom ne me disait absolument rien avant que je tombe sur la nouveauté Netflix des hilarants gars de Lonely Island, qui nous remémorent la glorieuse époque des A’s d’Oakland de la fin des années 1980.

Dans The Lonely Island Presents: The Unauthorized Bash Brothers Experience, Andy Samberg et Akiva Schaffer personnifient respectivement Jose Canseco et Mark McGwire, simulant que les deux joueurs vedettes aient lancé un album rap en 1988.

Un duo qui régnait à Oakland

Donc, c’est quoi les Bash Brothers dans le concret et non la fiction? C’est le surnom qu’a reçu le duo formé de Canseco et McGwire. Pourquoi ce surnom? Il faut savoir qu’avant eux, lorsque les joueurs célébraient un circuit, ils y allaient d’un traditionnel « high five », rien de trop extravagant. Les numéros 25 et 33 ont changé le cours de l’histoire en se donnant, après chaque bombe d’un ou l’autre, un coup d’avant-bras extérieur en levant les bras pour faire un « x », comme si on allait boire dans une tasse comme le mentionne si bien Lonely Island! C’est ça, le fameux Bash.

Le tandem Canseco-McGwire a conduit les A's à trois participations consécutives à la Série mondiale, de 1988 à 1990, remportant les grands honneurs en 1989. Durant cette période, les deux joueurs ont combiné 200 circuits, rien de moins.

Bash Brothers poster
Bash Brothers est inspiré de Blues Brothers, le film. Cette affiche, inspirée du film aussi, a été vendu 50 000 copies en trois semaines. - Photo: Pinterest

Le Cubain a remporté le titre de recrue par excellence de l’Américaine en 1986 avec une récolte de 33 coups de circuit, alors que l’année suivante, ce fut au tour de Big Mac de rafler l’honneur en récoltant 49 longues balles. En 1988, Canseco a été nommé MVP de l'Américaine avec une moyenne au bâton de .307, 42 circuits et 142 points produits. De plus, la même année, il a volé 40 buts, afin de lui permettre de devenir le premier joueur de la MLB à atteindre le plateau des 40-40. Quant à lui, l’Américain aura été le premier joueur de l’histoire a frapper plus de 30 circuits lors de ses quatre premières saisons, de 1987 à 1990.

Une demi-heure bien investie

Franchement, je vous conseille fortement de regarder le court-métrage sur Netflix. Mon vidéo préféré est celui s’intitulant Oakland Nights. Sterling K. Brown, qui personnifie Randall Pearson dans la série This is us, fait du lip sync sur la voix de la chanteuse Sia, en robe de chambre de soie et en kimono. C’est délicieux. Au lendemain de la diffusion, les A’s ont même joué l’extrait au stade, c’est pour dire!

De plus, une allusion aux Expos de Montréal y est faite et Canseco (Samberg) porte la casquette de Nos Amours un court moment!

Lonely Island Bash Brothers
Lonely Island personnifiant le fameux Bash. - Photo: Netflix

Les Bash Brothers aujourd’hui

Ils ne se parlent tout simplement plus! Big Mac ne pardonne pas à Jose la mention de son nom dans le livre Juiced (2005). Disons que leur réputation et héritage auront été ternis par le scandale des stéroïdes touchant le baseball… et que tout ça a laissé des traces.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Sonny Gray semble s’être retrouvé

MLB en bref : Almora Jr. en pleurs | Plus de détails pour Correa | Il y a 9 ans, le roi de la butte

Suivant