fbpx

L’anecdote de fantômes de Clint Frazier

On dit dans la vie qu’il faut une panoplie de gens afin de faire le monde et qu’il est normal que tout un chacun soit différent. C’est vrai et c’est ce qui rend la vie moins plate. Puis, il y a toujours de drôles de moineaux comme Clint Frazier peut en être un.

Sincèrement, j’adore Clint Frazier, mais je le trouve weird. Ce n’est pas négatif du tout, simplement qu’il sort très souvent du champ gauche avec ses propos ou ses drôles d’idées. La dernière en liste? Une idée toute simple afin de sortir d’une mauvaise passe.

Une drôle d’histoire

On le sait, le monde du sport est un monde de superstition et Frazier n’y fait pas exception. Cet homme est vraiment prêt à tout. L’histoire remonte à 2016 lorsque le voltigeur de gauche était au niveau Triple-A avec les RailRiders de Scranton/Wilkes-Barres.

https://twitter.com/RealLHunterJ/status/1128714875700678657

Le joueur était convaincu que de vivre dans un appartement au-dessus d’une maison funéraire l’aiderait à se sortir du slump dans lequel il se trouvait lors de cette saison. Il avait peut-être un peu trop d’espoirs que les fantômes de la place l’aident, parce que cette «merveilleuse» idée s’est vite transformée en cauchemar.

Ce court laps de temps où il y a habité n’a en rien changé ses performances sur le terrain, mais en plus, il entendait tous les sons des services funéraires.

« Je devais vraiment partir. C’était très beau à l’intérieur, mais il y avait une ambiance très étrange. Je pouvais entendre ce qui se passait en bas. Je n’y retournerai plus jamais! » - Clint Frazier.

Juste à vous en parler, j’en ai des frissons dans le dos et il en a sûrement lui-même! Le joueur des Yankees ne dit pas qu’il a vu ou entendu des fantômes, mais c’est tout comme. Des bruits étranges, ça fout toujours la chienne.

Frazier
Photo : NJ

Même si les fantômes ont fait peur à Frazier, il n’est pas le seul espoir des Yankees à y avoir habité. Toutefois, il semble le seul à s’être plaint de l’ambiance étrange.

« L’appartement est cool. À la minute où tu passes par-dessus le fait que tu habites dans une maison funéraire, ça va. » - Chad Green, qui y a habité en 2017.

En tout cas, si ça n’a pas du tout aidé Clint Frazier, ça lui fait une bonne histoire à raconter et un bel exemple pour ramener un joueur les pieds sur terre une fois dans le grand show.

Source : Bleacher Report

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Clayton Kershaw surprend une partisane à la télévision

Qui pourrait mettre la main sur les services d’Edwin Encarnacion?

Suivant