fbpx

Jean Segura félicite son adversaire en pleine action

Dans la vie, mais en particulier dans le milieu sportif, un nouveau départ, un vent de fraicheur fait toujours du bien.

C’est peut-être cela qui est arrivé avec le nouvel arrêt-court des Phillies, Jean Segura. Ce dernier connaît une campagne extraordinaire, étant même en voie de connaitre fort probablement la meilleure saison de sa carrière. À travers les branches, on affirme même que de toutes les nouvelles acquisitions de Matt Klentak durant l’entre-saison, celle de Segura s’avère la plus bénéfique à l'heure où on se parle.

Ce n’est pas tant que l’ancien des Mariners ne produisait pas pour son ancienne formation, bien au contraire même, c’est surtout qu’il semble se plaire énormément en Pennsylvanie. La preuve, dans la partie du 19 mai, partie ayant pour résultat final une victoire de 7-5 pour les Phillies contre les Rockies, en pleine action, le Dominicain s’est permis de féliciter son adversaire Yency Almonte pour l’excellent tir que ce dernier lui a servi.

Avec un compte de deux balles et aucune prise en huitième manche, le lanceur des Rockies a lancé une balle tombante qui a agenouillé Segura. En bon joueur, le numéro 2 a levé le pouce vers Almonte en signe de respect. Un joueur mécontent ou encore frustré n’agirait aucunement de la sorte.

Un joueur heureux est un joueur qui performe et vice versa.

Un environnement parfait

En prenant le chemin de Philadelphie, la nouvelle acquisition des Phillies ne pouvait tomber dans une meilleure ambiance de travail. Étant appuyé d’un groupe d’excellents leaders et vétérans, on pense à McCutchen, Realmuto ou Harper, Segura peut se concentrer plus facilement sur son jeu, tout en assumant encore quand même son leadership et son attitude gagnante.

Le joueur de 29 ans a aussi permis aux hommes du gérant Gabe Kapler de se retrouver dans la bonne chaise. En gros, son acquisition a permis au club de se départir de Carlos Santana, libérant ainsi la place au premier coussin pour Rhys Hoskins, sa position naturelle. Le champ gauche étant vacant, les Phillies ont ainsi été chercher McCutchen qui joue du bon baseball. De plus, il se veut une amélioration nette vis-à-vis JP Crawford qui n’a jamais vraiment répondu aux énormes attentes que l’organisation avait envers lui.

Gagnant-gagnant

Du côté de son ancienne formation, les Mariners, on se demandait tous quelle mouche avait piqué Jerry Dipoto cet hiver, lui qui a transigé presque la moitié de son club. Souvenons-nous, dans le dernier droit de la saison dernière, une immense bagarre avait eu lieu dans le vestiaire et elle impliquait justement Segura. Dipoto voulait surement changer l’atmosphère dans le vestiaire pour le bien commun et un des joueurs sacrifiés aura été son joueur d’arrêt-court.

Jerry Dipoto1
Jerry Dipoto. Photo : AP Photo/Ted S. Warren

Les Mariners ont connu un début de saison tout simplement époustouflant, donnant peut-être raison au directeur général, or les choses se sont calmés dernièrement. Nous verrons bien comment Seattle réagira pour le reste de la saison, toutefois pour les Phillies, ceux-ci doivent se féliciter chaque jour de l’avoir acquis!

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Yoenis Cespedes victime d’un accident à son ranch

Le 3e meilleur joueur (offensif) de la Nationale passe sous le silence

Suivant