Du traffic pour le titre de recrue de l’année

De Toronto à San Diego en passant par New York, Atlanta et l’Arizona, un vent de jeunesse souffle sur le baseball majeur. C’est particulièrement vrai dans la Ligue nationale, où le rappel de Nick Senzel par les Reds ce matin augmente à huit le nombre de candidats sérieux dans la course au titre de Recrue de l’année. La course s’annonce très serrée, car les petits nouveaux sont pour la plupart explosifs dès leur premier match et continuent de l’être aujourd’hui.

Le meneur : Pete Alonso

En tête de la course se trouve sans aucun doute la nouvelle coqueluche des Mets, Pete (plus Peter) Alonso. Alonso a présentement le 5e meilleur OPS de sa ligue (1.010), tout juste derrière des joueurs au sommet de leur art comme Cody Bellinger et Christian Yelich. Il a déjà frappé neuf longues balles, le 6e plus grand total, à égalité avec un certain Nolan Arenado. Pete joue dans les plates-bandes de candidats au titre de joueur le plus utile.

Publicité

Les poursuivants : Walker et Verdugo

Tout juste derrière le géant new-yorkais se trouvent deux espoirs qui n’attirent pas autant l’attention, mais qui affichent des chiffres hallucinants, Christian Walker et Alex Vertugo.  À 28 ans, Christian Walker est le doyen de sa classe. Bien qu’il ait fait ses débuts en 2014 avec Baltimore, il demeure une recrue au sens de la loi. Maintenant en Arizona, son OPS de .985 et ses sept longues balles montrent qu’il était prêt depuis longtemps pour le Show. Vertugo des Dodgers montre actuellement des chiffres identiques, mais pas pour longtemps. La blessure à A.J. Pollock lui permettra d’avoir beaucoup plus de temps de jeu et de démontrer son talent.

Il ne faut évidemment pas exclure Fernando Tatis Jr. qui, avant sa triste blessure causée par un grand écart spectaculaire, montre tout son talent avec un OPS de .910, six bombes et six buts volés. Victor Robles est aussi du lot avec ses sept buts volés, trônant au sommet dans la Nationale avec Trevor Story.

Publicité

Les lanceurs

Deux lanceurs sont aussi dans la course. Après s’être battus au camp printanier pour une place, Chris Paddack (Padres) et Mike Soroka (Braves) sont après un mois les as de leurs équipes respectives. Paddack a présentement la 3e plus petite moyenne de points mérités de la Nationale et le meilleur WHIP (0.70). Soroka reprend le retard causé par sa blessure à l’épaule, mais ses trois départs ne lui ont mérité que trois points en 16.2 manches. Le Canadien sera à surveiller.

Nick Senzel brouillera les cartes

On s’attend à beaucoup de Senzel. L’espoir des Reds est connu pour sa vitesse et son coup de bâton, en plus d’être très versatile en défense. Le jeune est prêt depuis longtemps pour le Show, mais des blessures l’ont retenu ailleurs. Il frappera deuxième ce soir contre les Giants, derrière Joey Votto.

Source: Richard Justice, MLB.com

Default image
Fred Lamontagne
Joindre deux passions: l'écriture et le baseball. Je m'intéresse particulièrement au développement de joueurs et leur progression vers le Show, et au baseball comme business.
Alleyop360Attitude Football