Des policiers chassés du vestiaire des Yankees par la sécurité

Peu importe l’emploi que vous détenez, il y a des règles. Certaines sont écrites, d’autres ne le sont pas, mais il n’en reste pas moins que vous devez les respecter. Vous devez à la base agir de façon professionnelle et ne pas user du pouvoir (ou avantage) que celui-ci peut vous procurer, du moins la plupart du temps. Eh bien, c’est quelque chose que deux policiers n’ont pas tout à fait compris au Chase Field.

Deux shérifs de l’unité K-9 (avec un chien) ont profité de leur présence sur place afin de demander un autographe à la vedette de l’heure, CC Sabathia, au lendemain de son entrée dans le club des 3000 retraits sur des prises.

Publicité

Certes, il n’y a rien de mal à demander un autographe et ça ne fait de mal à personne. On l’a tous fait à un moment où un autre. Vrai. Toutefois, il est tabou pour des agents en services (ou tout autre membre du personnel) de demander des autographes directement dans le clubhouse, il y a même un règlement qui existe à ce sujet.

Alors après avoir sorti une balle neuve et un crayon, un des deux policiers a commencé à poser des questions à CC Sabathia. Ce dernier a signé la balle et répondu à certaines questions. C’est toutefois lorsque Gary Sanchez s’est approché du lanceur et que le policier a fait la même ritournelle au receveur, que Mark Kafalas, chef de la sécurité des Yankees, en a eu assez. Il a poliment, mais fermement, demandé aux deux policiers de quitter l’endroit. Ce à quoi un des deux a répondu que leur patron leur avait donné l’autorisation s’ils restaient discrets.

Publicité

Il faut croire qu’ils en ont mis un peu trop, car ils se sont fait chasser du clubhouse des Yankees assez promptement et invités à poursuivre ce pour quoi ils étaient présents.

Point positif? Ils ont quand même obtenu ce pourquoi ils étaient entrés, soit une balle signée par l’homme de l’heure, CC Sabathia.

Source : NJ True Jersey

Default image
Alexandra Philibert
Alleyop360Attitude Football