Danny Jansen démontre pourquoi il est un régulier

Si Danny Jansen a réussi à se frayer un chemin jusque dans les Majeures, c’est en raison de son bon coup de bâton. Quand il était dans les ligues mineures, le receveur a toujours réussi à se démarquer à ce niveau.

Cependant, depuis son arrivée à Toronto en août dernier, le receveur numéro un de l’équipe a de la difficulté à mettre la balle en jeu. Il s’était cependant très bien adapté quant à l’aspect défensif du jeu puisque ses lanceurs sont bien préparés lors de ses départs et il effectue la besogne qu’on attend de lui quand vient le temps, par exemple, de retirer un coureur en tentative de vol ou de bien placer son gant lorsque le lanceur lance.

Publicité

Son travail avec John Schneider semble porter des fruits.

De la confiance offensivement

Mais même si ses chiffres au bâton n’étaient pas suffisants, les Jays voyaient les progrès qu’il réalisait. Un peu comme dans le cas de Vladimir Guerrero Jr., Charlie Montoyo décelait la confiance qui grandissait – et il connaissait le potentiel.

De l’aveu même de Jansen, le problème était situé au niveau du timing. Il se savait en mesure de frapper, mais il s’embourbait dans une mauvaise séquence.

Et n’oubliez pas que le receveur doit avant tout bien guider ses lanceurs. Il n’a pas toujours le temps de prendre le temps pour lui.

Au cours du dernier week-end, il a toutefois frappé ses deux premières longues balles de la saison, démontrant qu’il ne fallait pas oublier qu’il peut lui aussi apporter de l’eau au moulin.

Publicité

Il a repris confiance en lui au point où il sera le DH cet après-midi face aux Red Sox. Ces derniers salueront d’ailleurs le retour de David Price dans la ville où il a joué en 2015.

Il prend donc ce qui est normalement la place de Rowdy Tellez, le frappeur de choix régulier à Toronto.

Ses chiffres sont encore nettement insuffisants, mais il travaille dans la bonne direction. À lui de continuer de démontrer qu’il peut être indispensable aux succès des siens ; il a le potentiel d’être un des bons receveurs de la ligue.

10e manche : le poste de Callaway en danger?

Selon quelques sources, le silence radio concernant le dossier Mickey Callaway à New York pourrait signifier que les Mets lui cherchent présentement un remplaçant.

Je vous rappelle que la journée d’hier a été difficile pour lui – à l’image de la dernière fin de semaine de l’équipe, dans le fond.

Default image
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Alleyop360Attitude Football