Bryce Harper : De mal en pis

La lune de miel entre les Phillies et la mégastar Bryce Harper est-elle terminée? Pas nécessairement, mais les huées de ses propres fans se font entendre énormément.

Il est le premier à le reconnaître. Il doit devenir meilleur. Son pourcentage de retraits sur des prises ne cesse d’augmenter. Comme Jeff Drouin le disait il n’y a pas si longtemps, les chiffres semblent démontrer que ce côté ne s’améliora pas.

Publicité

Si la tendance se maintient, il en obtiendrait 218 cette saison seulement…

Des problèmes avec la rapide?

Une grande partie de ces chiffres peuvent être expliqués par ses problèmes avec la rapide. En fait, la plupart de ses retraits sur des prises sont des résultats de son incapacité à frapper les rapides comme le démontrent les 3 K qu’il a obtenus contre les Brewers hier contre des rapides entre 97 et 98 MPH.

Publicité

Bien sûr, ce type de balle peut donner du fil à retorde à n’importe quel joueur. Toutefois, à l’heure où on se parle, Harper mène la ligue avec 73 retraits sur des prises et 39 de ceux-ci proviennent de balles rapides… le plus haut nombre dans les Majeures. À cette date-ci, Harper s’est élancé sur 83 rapides, qu’il a malheureusement ratés. En gros, ça lui donne un pourcentage de 16% de swing and a miss sur les lancers cette saison. Avant 2019, son pourcentage était à 11.5 %. Une grosse augmentation fort inquiétante.

Sa moyenne au bâton en souffre avec .227. Par contre, il a neuf circuits, 34 points produits, un pourcentage de présence sur les buts de .355 et 37 buts sur balles.

Le principal concerné sait qu’il doit devenir meilleur à ce chapitre. Qu’il doit trouver des façons de se sortir de ce guêpier et d’en donner pour leur argent aux Phillies.

Heureusement, dans cette «tempête», Bryce Harper peut compter sur la confiance de son gérant Gabe Kapler.

«Je n’ai aucune inquiétude concernant Bryce Harper. Je suis sûr que ces chiffres seront là à la fin de l’année. Il a eu plusieurs beaux flashs lors des dernières semaines, c’est ce qui me reste en tête plus que ce qui s’est passé dans le dernier match. Personne ne frappait contre Woodruff de toute façon. Ses rapides ont été dévastatrices toute la saison et il s’en est servi aujourd’hui [hier]. »

Kapler n’a pas tort, il y a eu des beaux moments. Puis Bryce Harper est «reconnu» pour avoir diverses périodes creuses. Est-ce qu’elles cesseront?  Peu importe, il y aura toujours des détracteurs. Sauf que cette première saison avec les Phillies pourraient leur donner raison…

Default image
Alexandra Philibert
Alleyop360Attitude Football