Zack Greinke : le nouveau Babe Ruth?

En 2004, Zack Greinke montait sur le monticule pour la première fois dans les Majeures. Depuis, il n’a cessé de nourrir l’imaginaire des amateurs de baseball autant à l’offensive qu’à la défensive. Aujourd’hui, à l’aube de sa seizième saison, le Floridien de 35 ans a réchauffé les vestiaires de cinq équipes et remporté plusieurs prix prestigieux, comme le précieux Cy Young de l’Américaine alors qu’il évoluait avec les Royals de Kansas City.

Comme si ce dernier ne représentait pas une marque d’affection assez importante de la Ligue, Greinke a reçu le gant doré des lanceurs de 2014 à 2018, et ce, avec les Dodgers de Los Angeles ainsi qu’avec son équipe actuelle, les D-Backs. Seul l’avenir nous dira s’il sera en mesure de quitter la saison 2019 avec un autre gant doré à sa fiche. Notons par la même occasion sa fiche alléchante qui lui a valu, en 2009 et 2015, la meilleure moyenne de points mérités des Majeures. En 16 campagnes, il présente une fiche à donner la chair de poule aux jeunes prospects de 2692.2 manches, 2467 retraits au bâton pour une moyenne de points mérités de 3.40.

Publicité

En a-t-il lancé des balles? Oui, monsieur!

Avez-vous mentionné Babe Ruth?

Le 25 avril 2019 restera marqué dans la tête du lanceur étoile des Diamondbacks de l’Arizona. Tout d’abord, l’équipe de Torey Lovullo a eu le dessus sur les Pirates pour la 10e fois consécutive à Pittsburgh, mais ce qui retient l’attention demeure la brillante performance du partant des serpents.

Publicité

Greinke, en sept manches, a retiré sept frappeurs sur des prises et n’a accordé aucun point. Ceci, pour ce dernier, ne constitue pas un exploit en soi. Par contre, celui qui est parti chez lui avec le bâton d’argent en 2013 a cru bon en mettre plein la vue en frappant son premier triple en carrière. Oui! Vous avez bien lu, un bon triple digne des meilleurs scénarios de Hollywood. Si l’on s’arrêtait là, ce ne serait déjà pas si mal! Mais non! Seulement au mois d’avril, notre ami à la balle glissante foudroyante a frappé 5 coups sûrs de plus d’un but avec deux doubles, un triple et deux circuits. Dans les 26 premiers matchs, le seul avec une fiche aussi impressionnante n’est nul autre que Babe Ruth en 1930. Qui ne veut pas être comparé à Babe Ruth?

Et si je vous disais Barry Bonds

Le grand Barry Bonds, en 2004, en 13 apparitions au bâton, frappait pour .400/.538/.900. Qu’en est-il de Greinke après 13 présences au marbre? Eh bien, il n’est pas à plaindre avec .500/.545/1 300. Est-ce que je pense que Zack Greinke dépassera les exploits de Bonds? Bien sûr que non, mais il demeure tout de même intéressant de voir à quel point ce lanceur excelle sur le monticule avec ses balles précises, mais aussi qu’il reste en mesure d’aider son offensive à marquer des points. Ce vétéran possède un bras drôlement performant pouvant créer des ulcères d’estomac à plusieurs lanceurs et frappeurs des Majeures.

Pour notre plaisir, voici le fameux triple :

Default image
Mathew K. Williamson
Alleyop360Attitude Football