fbpx

Un partisan des Jays écoute du hockey au Rogers Centre

La valse du printemps est amorcée au sein de la Ligue nationale, alors que la MLB, elle, lance sa saison régulière. Ça se chevauche, mais pour moi, ce n'est pas un choix : je visionne mon sport, le baseball. Par contre, d'autres amateurs y vont de choix bien particulier. Ils optent pour se présenter le bout du nez dans un stade, mais finissent par contempler un match de la LNH à partir de leur cellulaire. Ça arrive... et perso, j'ai un brin de difficulté avec ça. Je dis bien perso!

Les Blue Jays n'offrent pas beaucoup d'offensive à ses partisans depuis l'amorce de cette campagne, même si hier, l'équipe de Charlie Montoyo a connu une petite explosion en 7e manche (contre les puissants Rays). Les fanatiques ne tournent plus le tourniquet autant qu'en 2015 et en 2016. Hier, donc vendredi, seulement 17 326 personnes se sont présentées au parc torontois. C'est bien peu. Puis, parmi eux, il y avait cet homme... qui contemplait bien calmement une rencontre de la LNH.

Au lieu d'encourager les Jays, surtout qu'ils ont offert une belle remontée en règle dans ce match, ce monsieur-là était rivé sur son cellulaire à zieuter l'une des quatre rencontres d'hier au sein de la LNH. Ce n'était certes pas une joute des Leafs puisque ceux-ci n'étaient pas en action hier. Bref, le gars se paie les Jays... et il finit par écouter du hockey. Pourquoi ne pas simplement demeurer chez lui? C'est son droit de sélectionner le hockey, mais câline, peut-il le faire de chez lui? Personnellement, j'ai toujours trouvé que ce type d'action était un manque de respect. Mais prenez tout cela avec un grain de sel, ce n'est que mon opinion bien à moi.

Voilà, c'était mon deux cents du week-end

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

MLB en bref : Pillar bien intégré chez les Giants | Gary Sanchez sur la liste des blessés | Raphaël Gladu à Trois-Rivières |

Rhys Hoskins et J.T. Realmuto à Philadelphie pour y rester?

Suivant