fbpx

Red Sox c. Yankees : Le match des écorchés

Quoi de mieux qu'une victoire contre l'ennemi juré pour enfin lancer sa saison? L'occasion est belle à la fois pour les Yankees, mais également pour les Red Sox d'effacer d'un revers de la main un début de saison catastrophique. Seul problème, il ne peut y avoir qu'un vainqueur. Ce derby fratricide sonne déjà comme le rendez-vous le plus important de l'année pour ces deux formations à la peine dans la division est de l'Américaine.

Constat peu reluisant dans les deux camps

Ce mardi, les Red Sox et leur fiche peu reluisante de six victoires et 11 défaites font le petit déplacement jusqu'à New York pour se frotter aux Yankees, dont la fiche de six victoires et neuf revers n'est pas plus glorieuse. Ce match qui passionne l'Amérique tout entière arrive au meilleur moment pour les deux équipes qui sont dans le besoin impératif de gagner.

Les deux équipes traînent lourdement la patte et pour les nombreux partisans des deux camps, ça a assez duré. Les dernières performances des Yankees laissent à désirer. Deux défaites contre les White Sox viennent entacher un tableau assez sombre duquel les Bronx Bombers doivent impérativement s'extirper. Certes, les Yankees n'ont pas été gâtés, la liste des blessés déjà bien fournie s'est encore allongée et l’on se demande comment fait Aaron Boone pour aligner neuf joueurs chaque soir.

Si Aaron Judge et Gleyber Torres livrent la marchandise comme il se doit, le partant de ce soir James Paxton (1-2, 6,00 de MPM) n'a pas encore atteint sa vitesse de croisière. Avec 2,49 de MPM en quatre départs en carrière contre les Red Sox, Paxton a une occasion en or de montrer à ses dirigeants qu'ils ont bien faits de miser sur lui.

Mookie Betts : "C'est inacceptable!"

Les Red Sox ne viendront pas à New York pour faire du tourisme. L'équipe d'Alex Cora a déjà brûlé quelques cartes et la défaite d'hier (8 à 1) contre les Orioles semble être de trop.

Mookie Betts, leur meilleur joueur de la saison passée, ne frappe que pour .222 et endosse le rôle de fautif. Betts se dit en grande partie responsable du début de saison chaotique de son équipe et en assume les conséquences. Pour lui, son rendement sur le terrain est "inacceptable"!

Une série réussie contre les Yankees pourrait définitivement lui faire oublier cette entame de saison indigne de son statut de superstar.

Si Mookie a sa part de responsabilité dans ce naufrage, le partant du soir Chris Sale n'en est pas moins fautif. Les trois dernières sorties du lanceur gaucher ont été catastrophiques et sa moyenne de points mérités de 9,00 frôle le ridicule. Alors qu'il était l'homme de la situation la saison passée, Sale n'a rien livré de bon à son gérant cette saison alors que les Sox en ont grand besoin. Pour Sale, c'est ce soir ou jamais.

Blessées, mais toujours en vie, les deux équipes ont énormément à se faire pardonner, et ça commence dès ce soir. La première rencontre de cette série promet d'être intense.

Serez-vous devant votre écran?

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Christian Yelich, le destructeur

Brandon Drury et Teoscar Hernandez ont commis une erreur étrange

Suivant