Les Cardinals gagnent malgré l’énorme raté d’Ozuna

Certaines balles ne sont pas faciles à lire, n’est-ce pas? Si vous avez déjà joué dans le champ extérieur, vous comprenez tout à fait ce que je veux dire. Marcell Ozuna en a fait une belle démonstration hier soir à Saint-Louis contre les Dodgers

L’action en question

Publicité

Vraiment raté n’est-ce pas?? Marcell Ozuna a voulu se prendre pour Spiderman et grimper la clôture. On a tous rêvé de le faire au moins une fois. Sauf que cette fois-ci, la balle arrive au moins un mètre avant.

Les twittos se sont amusés de ce fait de jeu, évidemment.

https://twitter.com/TheBirdCage11/status/1115805706098225153

Publicité

Une erreur sans conséquence

Je ne voudrais surtout pas qu’on interprète mes propos comme de la moquerie. Marcell Ozuna est un grand joueur de baseball, un très bon frappeur et très certainement un super coéquipier. Les réactions amusées de ses partenaires de champ extérieur le démontrent, et son sens de l’auto-dérision l’honore.

Pour rappel, Ozuna est arrivé à Saint-Louis en début de saison dernière après une saison monstrueuse à Miami avec les Marlins. Il a un peu baissé la garde en 2018, mais sa moyenne au bâton de .280, ses 23 coups de circuit et ses 88 points produits restent excellents. Les Cardinals sauront compter sur lui pour la saison qui démarre.

Paul Goldschmidt
Paul Goldschmidt – Photo : Arizona Daily Star

Le score à ce moment du match (4-0 pour les Cardinals en début de huitième manche) est la principale raison de la palpable décontraction qui a suivi cette action. Les Cards ont maîtrisé cette partie de bout en bout : Paul Goldschmidt a frappé son sixième circuit de la saison, l’arrêt-court Paul De Jong a frappé deux coups sûrs et obtenu deux buts sur balles, tandis que Yadier Molina a fait rentrer les copains au marbre à trois reprises exactement. Les Cardinals auront bien besoin de ces armes offensives pour lutter contre les Brewers dans leur division.

Quant aux Dodgers, ils n’ont pas montré les qualités offensives aperçues jusque-là. Un jour sans… Sauf pour Cody Bellinger, toujours en feu avec un double, un simple et un but sur balles. Sa moyenne au bâton est de .440 pour un OPS de .960.

Default image
Damien Bourlet
Un français qui joue au baseball, qui regarde du baseball, et qui le commente en toute humilité, avec les yeux d'un enfant admiratif de ce sport fantastique.
Alleyop360Attitude Football