fbpx

Lourdes Gurriel Jr. doit s’inspirer de Teoscar Hernandez

Présentement, un joueur des Blue Jays a beaucoup de difficultés à ne pas faire d'erreurs en défensive. Forcément, son coup de bâton est affecté puisque la confiance n'est pas au rendez-vous. Lors du match d'aujourd'hui face aux Rays, Charlie Montoyo s'est même vu obligé de sortir ce gars-là de l'alignement à la suite d'une deuxième erreur en deux jours sur un jeu de routine.

Ça, ce sont les faits. Si vous pensez présentement à Teoscar Hernandez, je vous répondrai que vous n'avez pas tort puisque c'était son cas la saison dernière (et aussi parce que son début de saison n'est pas spectaculaire), mais ce n'est pas le joueur que j'ai en tête : je pense plutôt à Lourdes Gurriel Jr.

Depuis quelque temps, on ne sent pas Gurriel confortable au deuxième coussin. Il fait des erreurs sur des jeux de routine et il a pris du temps avant d'obtenir son premier coup sûr de la saison. Il soutire trop peu de buts sur balles et est toujours à la recherche de sa première longue balle de la saison.

Hernandez aussi, d'ailleurs. Mais ça, c'est un autre débat.

On dit souvent qu'une jeune équipe fera des erreurs et qu'il faut apprendre à vivre avec. C'est exactement ce qui se passe présentement avec le joueur de deuxième but des Jays... et c'est une bonne chose. Il se doit de faire ces erreurs-là cette année et apprendre d'elles.

Saura-t-il le faire? S'il va chercher de l'aide aux bonnes places, il a le talent pour réussir. Teoscar Hernandez l'a fait en 2018 et j'ose croire que les deux joueurs (qui parlent tous les deux espagnol) se piqueront un brin de jasette sur le sujet puisque les deux situations sont très similaires.

Gageons d'ailleurs que Montoyo, un gérant proche de ses joueurs, saura gérer le dossier avec beaucoup de doigté.

10e manche

Freddy Galvis est définitivement la bougie d'allumage des Jays depuis le début de l'année. Exemplaire offensivement et impeccable défensivement, il mène par l'exemple et s'avère tout simplement indispensable. Quel joueur!

Sa présence dans l'alignement, en plus de donner du temps en bas à Bichette, permet à Gurriel Jr. de ne pas avoir à jouer à l'arrêt-court.

Imaginez Gurriel à l'arrêt-court présentement...

La présence de vétéran de Galvis est donc utile à bien des niveaux, surtout si on considère que lui aussi a déjà vécu de l'adversité dans sa carrière et qu'il peut lui aussi aider Gurriel dans ce moment plus difficile.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Max Scherzer : « les organisations veulent démolir les joueurs»

German Marquez frôle la perfection

Suivant