Les propos insultants du commentateur des Reds envers Ozzie Albies

Après les arbitres et les joueurs, c’est au tour des commentateurs de virer fou. L’analyste des Reds de Cincinnati Chris Welsh s’est salement raté mercredi soir sur la chaine Fox Sports Ohio au cours d’une discussion au sujet d’Ozzie Albies. Welsh n’a pas été tendre avec le joueur des Braves en tenant des propos insultants que nous ne sommes pas censés entendre à l’antenne.

« Il ne doit pas faire de différence entre 35 et 85 millions $ »

Le match entre les Reds et les Braves avait beau être un tantinet ennuyeux, Chris Welsh a ouvert le débat du contrat signé plus tôt dans l’année par Ozzie Albies.

Publicité

Voici l’extrait au complet.

« J’ai lu beaucoup de choses à ce sujet et je connais les opinions des deux côtés. Beaucoup de monde blâme l’agent pour l’avoir laissé signer un contrat comme celui-là (NDLR : Albies a signé une entente de 35 millions de dollars pour les sept prochaines années avec les Braves). Mais Albies vient d’un pays très pauvre, il vient de Curaçao, et quand quelqu’un vous offre 35 millions – je veux dire, il ne doit même pas savoir la différence entre 35 et 85 millions de $. Cela va avoir un impact positif sur sa famille et sur lui. Une telle somme change la vie de tellement de personnes. » – Chris Welsh

Ozzie Albies ne vient peut-être pas du pays le plus riche du monde, mais il ne mérite pas d’être caricaturé de la sorte et l’intelligence n’a rien à voir là-dedans. Le joueur de 22 ans qui ne sait apparemment « pas faire de différence entre 35 et 85 millions $ » sait couramment parler l’espagnol, l’anglais, le néerlandais et le papiamentu (le créole local), comme savent le faire tous les habitants de l’île. Alors il doit également savoir compter.

Publicité

Un manque de professionnalisme

Si le reste de la discussion semblait un peu plus correcte, le mal était déjà fait. De quel droit peut-on tenir un tel discours?

Monsieur Welsh, vous n’êtes absolument pas professionnel.

De son côté, Albies, qui avait frappé un coup de circuit sur le premier lancer de la rencontre, n’a – pour l’instant – pas relevé l’intervention de l’analyste des Reds. Le joueur de deuxième but doit probablement être assez intelligent pour ne pas le faire.

Default image
Sébastien Tabary
Alleyop360Attitude Football