Les Blue Jays passent à l’histoire pour les mauvaises raisons

Ceux qui ont observé les matchs des Blue Jays depuis le début de la saison auront remarqué une tendance très claire : les bâtons ne se font pas aller. Les deux premières séries (Tigers et Orioles) n’avaient pas été les plus encourageantes, mais celle face aux Indians a clairement démontré que les Jays ne sont pas une machine à fabriquer des points.

Six points en quatre parties, c’est bien peu.

Publicité

Au cours du balayage de quatre matchs subi à Cleveland, les Jays ont encaissé pas moins de 57 retraits sur trois prises, incluant au moins 13 à chacune de leurs quatre dernières joutes. Il s’agit d’un bien triste record qu’ils partagent avec les Astros de 2013, les Rays de 2015 et les DBacks de 2017.

Les Jays ont affronté une des meilleures rotations du baseball, c’est vrai… mais ils ne sont pas les premiers à devoir se frotter à ces gars-là. Ce n’est pas une excuse.

Le nombre de coups sûrs n’est pas au rendez-vous et toutes les notifications reçues pour nous informer que l’équipe adverse avait un no-no entre les mains après six manches depuis le lancement de la saison sont là pour le démontrer. Les 19 coups sûrs obtenus face aux Indians représentent le deuxième plus bas total dans l’histoire de la franchise au cours d’une série de quatre matchs.

Vous voyez le genre.

Publicité

Que faire?

Charlie Montoyo ne s’est pas défilé lorsqu’il a été questionné sur le sujet.

Je ne vais pas insulter votre intelligence : notre approche n’est pas bonne. Je ne veux pas mettre de lunettes roses puisque le début de saison s’est mal passé. Nous allons travaille fort là-dessus. – Montoyo

Nous avons déjà vu le gérant tenter de brasser un peu son alignement en réduisant les responsabilités de gars qui ne performent pas du tout (Lourdes Gurriel Jr. est un nom qui me vient en tête) ou en donnant plus de responsabilités à ceux qui performent. Au sein de cette catégorie, on pense à Rowdy Tellez qui joue maintenant tous les jours, à Richard Urena ou à Freddy Galvis, le nouveau leadoff de l’équipe.

Cependant, Montoyo doit composer avec les éléments qu’il a sous la main. L’équipe est clairement au milieu d’une importante reconstruction et il ne peut pas inventer les ressources.

Quoique…

Son arrivée aidera. – Photo : TSN

Quand l’appétit va, tout va. Il est à espérer que les Jays aient faim puisque les amateurs sont aussi à la recherche de quelques coups sûrs à se mettre sous la dent.

Source : The Score

Default image
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Alleyop360Attitude Football