fbpx

German Marquez frôle la perfection

Ce n'est pas un secret : le début de saison des Rockies est difficile. Avant la partie du jour, ils détenaient une fiche pitoyable de 3-12 et se retrouvaient dans les bas-fonds de la ligue.

Et c'est là qu'est entré en jeu German Marquez.

Le lanceur des Rockies a pris les choses en main à l'aide d'un match complet d'un seul coup sûr, de neuf retraits sur trois prises et d'aucun point accordé. Il a perdu un match sans point ni coup sûr quand Evan Longoria a frappé un simple en huitième. Il a mené les siens à un gain de 4-0 contre les Giants, qui avaient gagné les trois matchs précédents.

Cette grosse performance survient quelques semaines seulement après que le lanceur se soit entendu avec les Rockies sur les termes d'un nouveau contrat.

Grâce à cette performance, sa moyenne de points mérités est passée de 3.00 à 2.00. Rien de trop grave.

Nolan Arenado se réveille

L'une des causes du mauvais départ de la formation des Rocheuses, c'est la tenue difficile de Nolan Arenado. Le fantastique joueur de troisième but des Rockies s'est toutefois offert sa première longue balle (de trois points, quand même) de la saison au cours du match du jour.

Ça fait toujours du bien pour un joueur de frapper la première.

Il a aussi fait preuve de beaucoup d'émotions quand il n'a pas été en mesure de conserver le match sans point ni coup sûr de son lanceur à la suite de la balle durement frappée par Evan Longoria. Même s'il avait fait un beau jeu sur la claque précédente, il n'a pas pu s'empêcher d'être frustré et déçu pour son lanceur.

Il s'agit d'un bon premier pas pour les Rockies. À eux de construire dans cette direction.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Lourdes Gurriel Jr. doit s’inspirer de Teoscar Hernandez

Lourdes Gurriel Jr. dans le AAA

Suivant