État des forces : semaine numéro 1

À noter que les fiches des équipes ont été prises avant les joutes du lundi, et que le premier classement est construit selon les forces avant que la saison s’amorce. 

Il est feu : Qui d’autre que Christian Yelich, qui a inscrit son nom dans le livre d’histoire de la MLB? Un circuit à chacune de ses quatre premières parties, c’est tout un exploit.

Il est en panne : Yadier Molina, qui n’a qu’un seul coup sûr en 20 apparitions dans la boîte des frappeurs.

Le chiffre de la semaine : 4, le nombre de victoires consécutives des Rays de Tampa Bay.

Publicité
Russell Martin
Capture d’écran : @Dodgers

Ligue nationale

1. Dodgers (3-1) :
Le large sourire de Russell Martin indique la condition mentale de cette formation, qui s’amuse autant sur le terrain que dans l’abri. Dave Roberts a même opté pour Russell comme releveur dans un gain de 18-5 sur les D-Backs de l’Arizona.

2. Brewers (3-1) :
Christian Yelich s’est rapidement imposé en claquant au moins une longue balle à chacun de ses quatre premiers duels. Il est d’ailleurs devenu le premier à réaliser cet exploit après avoir empoché un titre de MVP l’année précédente.

3. Phillies (3-0) :
Une formation monstrueuse qui compte sur l’énergie renouvelée de Bryce Harper en plus du leadership palpable d’Andrew McCutchen et JT Realmuto. Cette équipe ne s’est toujours pas inclinée à l’amorce du retour de numéro 3 à Washington.

4. Nationals (1-2):
La seule victoire des Nats est allée à la fiche de Sean Doolittle, qui a même bousillé un sauvetage dans ce gain. À l’attaque et sur les sentiers, Trea Turner a été sensationnel et il pourrait certes rafler le titre du meilleur joueur des Nats à la fin du parcours 2019.

5. Cubs (1-2) :
Le message de Joe Maddon ne semble plus passer et cette équipe se cherche quelque peu. Du moins, des joueurs comme Javier Baez et Kris Bryant ont offert un support offensif digne de leur grand talent. La rotation devra cependant retrouver un brin d’étoffe pour la suite des choses.

6. Cardinals (1-3) :
Paul Goldschmidt a rapidement démontré son amour pour sa nouvelle formation en claquant pas moins de quatre circuits. Par contre, lors de la série de quatre matchs contre les Brewers, les Cards n’ont réussi qu’à soutirer qu’un seul match.

7. Mets (2-1) :
On ne sait pas réellement à quoi s’attendre de ce groupe reconstitué. Cette équipe contient de bons éléments à certaines positions névralgiques, mais est-ce que ce sera suffisant à long terme? Les Mets ont tout de même surpris les Nats lors de première série entre les deux clans.

8. Rockies (2-2):
Daniel Murphy se retrouve déjà sur les lignes de côté, lui qui connaissait un début très laborieux avec sa nouvelle équipe. Trevor Story devra supporter davantage Nolan Arenado et Charlie Blackmon pour la suite des choses.

9. Braves (0-3) :
Un début pénible. Affronter les Phillies dès le lancement de la saison régulière, c’était toute une mission pour les jeunes Braves. Ce groupe a une rotation questionnable, donc offensivement, certains joueurs devront en faire davantage pour donner une avance au lanceur présent sur le monticule.

10. Pirates (1-1) :
Doit-on s’attendre à quelque chose des Pirates? Melky Cabrera a été le meilleur élément de la petite machine offensive des Pirates, ce qui démontre que ce clan est bien peu étoffé.

11. Reds (1-1) :
Ils sont intrigants ces Reds. Scooter Gennett figure sur la liste des blessés, mais la nouvelle profondeur de l’équipe pourrait l’aider à tenir sa tête hors de l’eau. Mais pour que ça fonctionne, Yasiel Puig devra frapper pour plus que .091…

12. Padres (3-1) :
Eric Hosmer et Manny Machado ont convaincu l’organisation de conserver les services de Fernando Tatis Fils afin de proposer les meilleurs éléments chaque soir sur le terrain. L’avant-champ est dynamique, tout comme le jeune artilleur de 23 ans, Chris Paddack.

13. Giants (1-3) :
Une équipe vieillissante qui doit compter sur Yangervis Solarte et Pablo Sandoval pratiquement comme joueurs partants. La rotation n’a plus l’étoffe de jadis et en ce début de saison, toutes ces facettes sont ressorties. À voir comment le nouveau venu, Kevin Pillar, pourra les aider.

14. Diamondbacks (1-3):
La perte de Paul Goldschmidt fera mal à cette équipe qui s’est lancée dans une reconstruction. Adam Jones a désormais un rôle avec le D-Backs et malgré quelques erreurs en défensive, il a été le catalyseur à l’attaque lors de cette première semaine d’activités.

Publicité

15. Marlins (2-2) :
On rebâtit complètement, donc les gradins sont pratiquement vides, même la fin de semaine. Par contre, on se doit de souligner le travail des jeunes Sandy Alcantara et Pablo Lopez sur le monticule. À eux deux, ils donnent un certain espoir…

Photo : MLB

Ligue américaine

1. Astros (1-3) :
Un début de saison pénible, où Jose Altuve a été incapable de s’imposer. Soulignons cependant la performance étoffée de Justin Verlander, qui a récolté le premier gain des siens, avec un total de neuf retraits sur trois prises en neuf manches de travail. Les Astros seront certes de retour rapidement à leurs standards.

2. Red Sox (1-3) :
C’est le monde en l’envers. Les Red Sox sont incapables de s’imposer sur le monticule. Chris Sale a connu l’une des pires sorties de sa carrière lors du premier duel des Sox, ce qui a calmé les ardeurs de l’équipe. Il y a du talent chez les Sox, donc l’étoffe devrait se pointer rapidement.

3. Yankees  (1-2) :
C’est l’hécatombe dans le Bronx. L’infirmerie contient entre autres Didi Grigorius, Giancarlo Stanton, Miguel Andujar, Dellin Betances et Luis Severino. La profondeur devra répondre afin de faire tourner le vent de côté…

4. 30x26IndiansLogo  Indians (1-2) :
Cette formation a une rotation redoutable. C’est elle qui tiendra cette équipe qui devra composer sans quelques gros morceaux. Carlos Santana semble très motivé par son retour, mais il aura besoin de soutien au courant des prochains jours.

5. Rays (3-1) :
Outre Blake Snell, nommez-moi un joueur des Rays de Tampa Bay ? Une équipe sans vedette qui a une structure bien établie depuis la saison dernière. Tout le monde parvient à produire, sans toutefois que l’un d’eux parte seul en échappé.

6. Athletics (3-3) :
Khris Davis se plaît du côté d’Oakland et ses bombes à répétition démontrent son désir de vaincre. KD a jusqu’ici propulsé cinq balles en orbite, bon pour le premier rang du circuit à ce chapitre.

7. Twins (2-1) :
Nelson Cruz change le portrait de cette équipe, par sa prestance et sa force de frappe. Jusqu’à présent, il est le seul joueur des Twins à avoir traversé une balle de l’autre côté de la clôture. Il n’a qu’une bombe, mais il met la balle en jeu.

8.  Mariners (5-1) :
Personne ne s’attendait à un début aussi fracassant des Mariners de Seattle, qui ont pourtant changé de direction pendant la saison morte. Est-ce que la direction a sorti quelques problèmes du vestiaire pour adoucir le tout ? Peut-être.

9. Angels (1-3) :
Pour le moment, le meilleur joueur de la planète, Mike Trout, doit composer avec la perte de Shohei Ohtani, qui devrait effectuer un retour à la frappe vers la mi-saison. Cette équipe n’a frappé qu’une bombe et l’offensive ne carbure à rien en ce moment…

10. Blue Jays (2-2) :
Marcus Stroman, Aaron Sanchez, Matt Shoemaker et Trent Thornton se sont tous imposés sur le monticule. D’ailleurs, Thornton s’est permis de passer huit frappeurs dans la mitaine en cinq manches de travail, traçant son nom dans le livre d’histoire des Jays. Malgré tout, cette équipe est en mode « reset ».

11. White Sox (1-2) :
Ivan Nova a connu une excellente performance lors de sa sortie, mais Nova ne peut pas lancer tous les jours. Le groupe de lanceurs devra se resserrer dans le but de supporter une offensive qui a somme toute bien fait jusqu’ici.

12. Royals (2-1) :
Les Royals sont la seule formation qui n’a toujours pas claqué de circuit en ce début de saison. Toutefois, ils sont inscrits suffisamment de points pour maintenir une fiche positive. L’attaque a frappé avec beaucoup de régularité, ce qui leur a permis de bien s’en sortir.

13. Tigers (2-2) :
Ils ont marqué seulement sept points, l’attaque frappe pour une moyenne globale de .140, mais les Tigers affichent tout de même une fiche de .500 (avant les matchs de lundi), ce qui est fort étonnant.

14. Rangers (2-1) :
Retenons deux choses ici : Delino DeShields Jr. a cogné un grand chelem et la tendance des frappeurs a été moins tournée vers la puissance (et le retrait sur trois prises) en ce début de campagne somme toute intéressante au Texas.

15. Orioles (2-1) :
Qu’ont-ils mangé eux pendant la saison forte? Aucune idée, mais ils ont trouvé une façon de dévorer les Yankees de New York. Une équipe qui n’a rien à perdre, qui tente de rebâtir malgré la présence d’un Chris Davis, dont personne ne veut le contrat. Le tout pour le tout!

Default image
Derek Aucoin
Alleyop360Attitude Football