Christian Yelich a failli être un Cards

Dans la vie, il y a des choses que tu n’as pas réussi à faire qui reviennent te rappeler que tu aurais dont dû, un peu comme une épine dans le pied. Que ce soit le ménage, un cours ou toute autre chose. Il y a toujours quelque chose pour te rappeler que… tout simplement. Puis, c’est un peu ce qui arrive aux Cardinals de St-Louis présentement.

Depuis deux matchs – on pourrait même dire depuis le début de la saison – les Cardinals de Saint-Louis se font littéralement dominer par le MVP Christian Yelich. Ce dernier a frappé quatre circuits en deux matchs contre eux. Ce qui lui donne six matchs consécutifs avec au moins un circuit contre les Cardinals. Mine de rien, ça fait mal et ça doit rappeler de mauvais souvenirs aux Cards.

Publicité
Christian-Yelich
Photo : Getty

En 23 apparitions au bâton cette saison contre les Cards, Yelich a une ligne de frappe de .563/696/1.938 avec sept circuits et 15 points produits. Ayoye.

Une impatience coûteuse

C’est que Christian Yelich aurait pu se trouver de leur côté à l’heure où on se parle. À l’époque où les Marlins tentaient de l’échanger, les Cards ont essayé, à plusieurs reprises, de mettre la main sur ce dernier. De multiples discussions ont eu lieu entre les parties en 2017 sans succès.

Publicité

Malheureusement, ils n’ont pas su faire preuve de patience comme ce fut le cas pour les Brewers et c’est finalement Milwaukee qui a obtenu les services du MVP. Par la suite, les Cards se sont aussi essayés pour Giancarlo Stanton, mais c’est les Yankees qui l’ont raflé. Ils ont toutefois réussi à mettre la main sur Marcell Ozuna. Ce qui n’est pas une mauvaise chose non plus, mais malgré tout le talent d’Ozuna, il n’est pas Yelich.

Bref, pour les Cards, tout s’est joué au niveau de la patience. S’ils l’avaient été un peu plus, probablement que Yelich serait dans l’uniforme rouge à l’heure ou on se parle. Comme on dit, la patience est une vertu.

Default image
Alexandra Philibert
Alleyop360Attitude Football