Albert Pujols ne se sentait pas désiré à Saint-Louis

Après avoir joué 1705 parties en 11 saisons avec les Cardinals de Saint-Louis, Albert Pujols a quitté le Missouri afin de signer un lucratif contrat chez les Angels de Los Angeles en 2011. Ce départ avait créé un tollé chez les amateurs de baseball.

L’eau a cependant coulé sous les ponts depuis ce temps-là. Pujols, qui en est à sa huitième saison sous le chaud soleil de la Californie, en est même rendu à l’étape de célébrer son 1000e match sous ses nouvelles couleurs (il a joué sa 999e joute à Anaheim hier soir). Il s’agit évidemment d’un plateau important pour lui puisqu’il deviendra un des rares joueurs à jouer 1000 matchs dans chaque ligue.

Publicité

Outre afficher des chiffres aussi époustouflants qu’à ses premières années dans la ligue, il y a une chose que Pujols n’a pas fait depuis longtemps : jouer un match au Busch Stadium. Sa dernière partie à Saint-Louis remonte en effet à sa dernière année avec les Cardinals, soit en 2011.

Photo : Sporting News

En 2013 et en 2016, Pujols et les Angels avaient eu la chance d’affronter les Cardinals, mais les parties avaient eu lieu à Anaheim. Cette fois, l’organisation des Cards s’est assuré que les parties soient jouées à Saint-Louis puisqu’une réunion entre les partisans et la légende se doit de survenir avant sa retraite.

Après tout, Pujols a frappé son 600e circuit et son 3000e coup sûr depuis son arrivée en Californie ; les Cardinals veulent certainement honorer ces faits d’armes.

Il sera donc de retour au Busch Stadium à compter du 21 juin dans le cadre d’une série de trois parties interligues.

Publicité

Tourner la page

Son départ en 2011 avait fait couler beaucoup d’encre. Il a cependant avoué récemment (sans surprise) que cette décision a été difficile, mais qu’il ne regrette rien aujourd’hui puisqu’il est bien à Los Angeles. En fait, il a avoué qu’il ne se sentait pas désiré à Saint-Louis.

Au cours des négociations, je ne sentais pas que les Cards voulaient faire de moi un membre de l’équipe à vie. – Pujols

À la base, c’était son objectif. Pujols voulait devenir un genre de Derek Jeter, celui qui passe toute sa carrière au sein d’une seule organisation. La vie l’a cependant amené ailleurs, mais il pourra tout de même recevoir une ovation méritée de la part de ses anciens partisans.

Et, de son propre aveu, quelques larmes pourraient couler sur son visage à ce moment. On peut s’imaginer que ce sera le cas de plusieurs spectateurs présents sur place.

Source : The Score

Default image
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Alleyop360Attitude Football