fbpx

Une première pour Clayton Kershaw depuis 2010

Ça y est! La nouvelle que tous redoutaient du côté de Los Angeles est tombée. Clayton Kershaw ne sera pas sur la butte lors du match d'ouverture de son équipe. Une chose qui n'était pas arrivée depuis...tenez-vous bien...2010.

Alors, Kershaw toujours blessé? Ce n'est pas ce que ça démontre. Bien sûr, l'as a connu son lot de blessures lors des deux dernières années (maux de dos et d'épaule) et des ratés en séries à quelques occasions. Toutefois, il ne faut pas s'arrêter à ça. Si c'est le cas, c'est lever le nez sur un palmarès énorme, un cv dont tous les lanceurs rêvent.

On ne sait toutefois pas pour l'instant si son nom sera placé sur la liste des blessés. Par contre, il est planifié que ce dernier voyage avec l'équipe vers Los Angeles. Ce n'est peut-être qu'une question de temps avant de le revoir sur une butte. Un malheureux concours de circonstances.

Rappelons que Kershaw a eu une fiche de 9-5 avec une moyenne de points mérités de 2.73 avec 155 retraits sur des prises et 29 buts sur balles en 26 départs lors de la dernière saison.

Pas de panique à L.A.

On pourrait croire qu'avec Kershaw sur la touche et Walker Buehler qui n'a pas encore eu de départ en ce camp printanier (ça arrivera mercredi), que le bouton panique est enfoncé à L.A. Les Dodgers se retrouvent dans une situation inconfortable. Fort de six titres de la division Ouest de la Nationale consécutif et deux présences en Série mondiale back à back, la formation de Los Angeles se retrouve à 10 jours de leur match d'ouverture sans leurs deux meilleurs lanceurs. D'un côté le Kersh est indisponible et ratera le match d'ouverture et de l'autre, Buehler n'a toujours pas effectué de départ parce qu'il ne se sentait pas bien. Ce n'est pas le scénario imaginé par Dave Roberts. Alors, la panique est-elle installée à L.A.? Ce n'est pas le cas.

Dave Roberts semble être en contrôle et outre l'annonce de l'indisponibilité de Kershaw lors du match d'ouverture, il n'a enlevé aucun autre lanceur de sa liste pour ce rôle. Même pas Buehler.

Le gérant des Dodgers a de l'expérience et sait aussi que le vent peut changer de côté assez rapidement. Nous n'avons qu'à nous rappeler l'édition 2018. Est-ce qu'une équipe peut le refaire chaque année? Pas nécessairement, mais on sait que ça se peut.

Au final, pourquoi paniquer? Ils n'ont absolument rien à gagner à amener Kershaw sur une butte trop tôt pour finalement le perdre à long terme. Même chose pour Buehler, dont le statut sera déterminé plus tard après sa sortie de mercredi. Puis, il ne faut pas croire que "tout" repose sur leurs épaules. D'autres excellents lanceurs font partie de l'organisation et peuvent relever le défi du match d'ouverture : Rich Hill, Hyun-Jin Ryu, Kenta Maeda et Ross Stripling par exemple.

Les Dodgers sont au même point que les Yankees. Ils devront prendre leur mal en patience à ce qui a trait à leurs lanceurs.

De toute façon, vaut mieux qu'il manque ce match ou quelques-uns en début de saison plutôt que la campagne complète où ceux en septembre.

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur reddit
Partager sur email
Précédent

Pedroia commencera la saison à l’infirmerie

Du travail pour Gio Gonzalez

Suivant