Quand Christian Yelich se colle à Willie Mays

La saison est à peine amorcée que le MVP de la Nationale l’an dernier, Christian Yelich, a une fois de plus ajouté son nom au bouquin historique de la MLB. Le numéro 22 est sensationnel et il n’a pas tardé à s’imposer dès l’entrée en scène des siens. Monsieur MVP a tapé au moins un circuit à chacune de ses quatre premières rencontres. Mine de rien, il affiche un slugging plus que monstrueux de 1.583, bon pour le premier rang du circuit. Maikel Franco (1.500) et Joc Pederson (1.417) se retrouvent respectivement 2e et 3e de cette catégorie.

Christian, le déclic entre ton séjour chez les Marlins et ton arrivée chez les Brasseurs s’est produit à quel moment? Selon ses propres dires, il est à la bonne place au bon moment, la chimie naturelle de son groupe et les astres se sont simplement alignés. C’est de cette façon qu’il explique son éclosion, sans dire qu’il était mauvais au préalable. Yelich était un excellent joueur certes, mais aujourd’hui, il demeure l’un des meilleurs de la planète.

Publicité

Depuis le jour 1, Yeli a cinq frappes de plus d’un but, ce qui lui a permis de produire un total de huit points. Son double a été le coup qui a permis au sien de gagner lors du 4e duel contre les Cards. Un « walk off » double lors de la 9e manche pour un gain de 5-4. 

Publicité

Christian Yelich, légèrement méconnu aux yeux de certains partisans, vient tout juste de coller son nom à ceux de Willie Mays, Mark McGwire, Nelson Cruz, Chris Davis et Trevor Story qui ont réalisé ce même type d’exploit préalablement. Mais il trône au premier rang dans une facette bien précise. Il est le seul à avoir empoché le titre de MVP pour amorcer l’année suivant avec au moins un circuit à chacun de ses quatre premiers duels.

Au final, en quelque sorte, Miles Mikolas, Andrew Miller, Dakota Hudson et Michael Wacha figurent tous dans le livre d’histoire grâce à cette prouesse de Christian Yelich. Vous le savez, notre sport offre des moments historiques tous les soirs. En voici une preuve tangible.

Default image
Jeff Drouin
Son métier de blogueur et sa grande passion pour le baseball l'ont guidé vers Passion MLB, qu'il a fondé en 2016. Depuis ce temps, sa carrière chemine et vous pouvez l'entendre à travers plusieurs radios du Québec en train de jacasser de cette passion folle.
Alleyop360Attitude Football