Une année incroyable attend Paul Goldschmidt à St-Louis

Le mariage s’annonce heureux entre Paul Goldschmidt et les Cardinals de St-Louis. À sa deuxième partie seulement dans son nouvel uniforme, Goldy y est allé d’une performance époustouflante au bâton.

Trois circuits, un simple, un but sur balle intentionnel à sa dernière présence à la plaque et 5 points produits, tout simplement, afin de permettre à son équipe de remporter sa première victoire de la saison.

Publicité

Un coup de circuit pour la ligue

Certes, la MLB se réjouit discrètement qu’un joueur de son étoffe soit passé d’un petit marché comme celui de l’Arizona à un gros marché que représente celui de St-Louis. Avec une plus grande visibilité et une couverture médiatique massive, Goldschmidt fera, à coup sûr, parler de lui en 2019. Il a tout pour devenir l’un des visages de la ligue, au même niveau que les Aaron Judge, Mike Trout et Bryce Harper. Tous les partis impliqués, que ce soit les Cards, la MLB, les partisans et surtout le joueur en bénéficient.

Photo: Youtube

Un peu à l’image d’un Vladimir Guerrero avec les Expos, Goldschmidt est ce genre de joueur que les partisans vont s’arrêter pour regarder frapper. La pause pipi ou encore l’achat d’un hot-dog attendra à la manche suivante. Il est ce type d’athlète pour qui les partisans se déplacent au stade pour aller voir performer. Charismatique, il deviendra un favori de la foule au Busch Stadium.

Publicité

Le 46 a tout pour marquer la grande histoire de la franchise. Considéré comme le plus grand Cards de l’histoire par plusieurs, Albert Pujols pourrait avoir de la compétition quant à son héritage au Missouri. Le nouveau venu à la prestance pour marquer les mœurs collectives de l’équipe, d’autant plus que les comparaisons pourront se faire facilement, les deux joueurs évoluant à la même position. L’union avec Pujols ne s’étant pas conclu dans la joie, l’ancien des DBacks a tout dans son coffre à outils pour surpasser Pujols dans le coeur des partisans. Imaginez en plus s’il devait ramener dans le Midwest un titre de la Série mondiale!

Un Canadien se démarque

Photo – Getty Images

Apparu à la plaque en neuvième manche en tant que frappeur suppléant, remplaçant Andrew Miller, le Canadien Tyler O’Neill a frappé son premier coup sûr de la saison. La présence dans le vestiaire d’un joueur d’envergure et respecté de ses pairs tel Paul Goldschmidt ne peut qu’aider au développement du joueur Britanico-Colombien de 23 ans. Espérons, pour tous les amateurs de baseball canadien, qu’ O’Neill aura une année d’éclosion avec les Cardinals afin que les jeunes joueurs du pays aient une inspiration.

Default image
Maxime Trudeau
Partisan #1 des Royals de Kansas City. Joueurs favoris: Whit Merrifield, Christian Yelich. Passion pour tout ce qui touche le monde du sport et le milieu agricole. Le Plateau Mont-Royal, Montréal. Bachelier Université du Québec à Rimouski, Communication Relations humaines.
Alleyop360Attitude Football