Les confidences de Bryce Harper

L’histoire la plus longue de la dernière saison morte a déjà fait couler beaucoup d’encre. Plusieurs rumeurs ont émané des quatre coins du continent américain avec pour sujet: où allait atterrir la superstar Bryce Harper. Tantôt Washington, tantôt Philadelphie en passant par San Francisco, Chicago et Los Angeles, cela aura été très éreintant à suivre! En fin de semaine, le principal intéressé s’est ouvert sur le sujet et a fait quelques déclarations surprenantes.

Publicité

Philadelphie ou San Francisco

Au final, l’homme de 330 millions a révélé à nul autre que Ken Rosenthal sur les ondes de FS1 que son choix s’est arrêté sur ses deux clubs. Il avait rencontré Larry Baer et Farhan Zaidi des Giants deux jours auparavant avant que les Dodgers fassent leur apparition dans le derby. Dès lors, les Dodgers visaient un contrat de quatre années. Bien que le montant octroyé était intéressant, le nombre d’années posait problème pour Harper. Il n’avait que faire de quatre ans. Sa femme Kayla et lui ne voulaient qu’une chose : du long terme!

Bryce Harper et Scott Boras
Photo: Philly.com

Le lendemain, Scott Boras a appelé Harper pour lui signaler qu’officiellement, il avait reçu une offre des Phillies de Philadelphie. Harper a demandé à Boras si San Francisco avait donné signe de vie et Boras lui a répondu qu’il n’avait rien de nouveau. Harper a donc mentionné à son agent de lui faire signe lorsque les Giants déposeraient une offre. C’est à partir de ce moment qu’Harper et sa femme se sont mis à discuter de leur objectif commun : s’installer dans une ville où ils seraient considérés comme des individus à part entière et non seulement en tant que « Bryce Harper, joueur de baseball ».

Publicité

On s’est assieds et on a discuté. Je me souviens l’avoir pris dans mes bras et lui avoir dit « Hey, on s’en va à Philly! » C’était avant même que Scott (Boras) m’ait rappelé pour me donner des nouvelles de San Francisco. Ils ont rappelé et ils ont fait une offre, peu importe ce qu’était cette offre, dans mon coeur, j’étais déjà un Phillie. Ce n’était absolument rien contre les Giants, c’est une excellente organisation et une superbe ville. C’était une question de feeling et à ce stade-ci, pour moi, c’était Philly.

L’offre des Giants était de 12 ans, mais pour 310 millions de dollars… On connait tous la suite!

Default image
Dany Caron
Alleyop360Attitude Football