Le Québécois Edouard Julien soulève Auburn face à Tennessee

Le Québécois Édouard Julien a encore joué les héros hier après-midi à l’Université Auburn (numéro 17*) en Alabama. En fin de 8e manche, avec deux retraits et deux hommes en position de marquer, Julien a frappé un double à gauche pour donner les devants 4 à 3 à son équipe contre leurs rivaux de conférence les Volunteers de l’Université du Tennessee (numéro 21*). Il a complété la marque lui-même quelques minutes plus tard sur une erreur. Auburn balaie ainsi la première série des matchs de conférence de la Southeastern Conference (SEC).

Cette victoire est la treizième de suite pour les Tigers, un sommet depuis 2000 pour le programme. L’Université Auburn n’a subi que deux revers en 20 matchs cette saison.

Publicité

https://twitter.com/AuburnBaseball/status/1107387000930349056

Edouard Julien : une entrée fracassante dans la NCAA

Édouard a un talent inné pour le baseball. Il a fait sa marque très jeune au sein de l’équipe canadienne des moins de 18 ans. À 15 ans, il était considéré comme le meilleur joueur de son âge au Québec, et à 16 ans également. Il s’est distingué sur la scène internationale au camp printanier de l’équipe nationale junior et dans la Dominican Winter League. En juin 2017, les Phillies de Philadelphie l’ont recruté au 37e tour du repêchage. Il a refusé l’offre de la formation pour se joindre aux Tigers de l’Université Auburn.

Publicité

Comme freshman (nom donné au joueur de première année), il a réussi à se faire une place parmi l’alignement partant du prestigieux programme de baseball. Julien a terminé la saison avec une moyenne de .275, 17 circuits et 69 points produits en seulement 62 matchs. Il a battu le record de points produits par un freshman à Auburn, et se classe 2e dans l’histoire de la NCAA pour les circuits par un première année. Ces performances lui ont valu le titre de freshman de l’année dans sa conférence et dans six médias spécialisés.

Edouard Julien Auburn Athletic
Edouard Julien – Photo: Wade Rackley/Auburn Athletics

Maintenant en deuxième année d’une majeure en commerce international, Édouard continue sur sa lancée. En 19 matchs, il maintient une ligne de frappe de .299/.461/.567. Il sera certainement dans les discussions du repêchage de la MLB dans quelques années.

* : Position dans le top 25 de D1baseball.com

Image par défaut
Fred Lamontagne
Joindre deux passions: l'écriture et le baseball. Je m'intéresse particulièrement au développement de joueurs et leur progression vers le Show, et au baseball comme business.
Publications: 284