30/30 : Yankees de New York

30/30 : L’équipe de Passion MLB vous présente une formation par jour afin que vous soyez fins prêts pour la saison. Les mouvements de l’entre-saison, les forces, les faiblesses et ce que l’on peut s’attendre de chacune d’entre elles.


Sans aucune surprise, les Yankees de New York batailleront une fois de plus avec les Red Sox de Boston pour le premier rang de la division Est de l’Américaine. Et sans faire de prédictions, si jamais ils l’échappent, je suis pas mal convaincu qu’ils obtiendront un des deux laissez-passer pour le match suicide du meilleur deuxième.

Publicité
cashman
Brian Cashman – Photo : Mike Stobe/Getty Images

Départs et arrivées

Force est d’admettre que le directeur général n’a pas chômé. Il a lancé le marché des transactions en allant chercher James Paxton des Mariners de Seattle. Puis, via le marché des joueurs autonomes, il a signé, entre autres, Troy Tulowitzki et D.J. Lemahieu pour solidifier son avant-champ. Pour ce qui est des lanceurs, les Yankees ont ajouté Adam Ottavino à J.A. Happ, Zack Britton et C.C Sabathia qui ont décidé de rester. Quelle belle façon de solidifier une équipe par la voie du pitching! Nul doute qu’Aaron Boone est extrêmement satisfait du travail de son patron.

Pour combler les pertes de Luis Severino et Sabathia, qui se retrouvent sur la liste des éclopés, Brian Cashman a ajouté Gio Gonzalez à son groupe. Un contrat de ligues mineures, mais avec la liste des blessées très longue, il sera certes avec l’équipe lors du premier duel des Yankees.

Pour ce qui est des départs, David Robertson, lui, a signé avec les Phillies comme agent libre. Sonny Gray a été transigé vers les Reds de Cincinnati et a paraphé une prolongation de contrat avec eux.

Publicité

Forces et faiblesses

Puissance, puissance et puissance, voilà la plus grande force des Yankees. Avec l’alignement de frappeurs qu’ils ont, la balle voyagera sans cesse avec les Giancarlo Stanton, Aaron Judge et Gary Sanchez, pour ne nommer que ceux-là. L’autre atout qui me saute aux yeux est leur enclos de releveurs. Ils possèdent quatre lanceurs qui pourraient être facilement numéro un dans une autre formation. Les Aroldis Chapman, Dellin Betances, Zack Britton et Adam Ottavino n’accorderont pas beaucoup de points à l’adversaire. Si les lanceurs parcourent cinq ou six manches et sont en avance, leur victoire sera presque assurée.

Giancarlo Stanton
Photo : NY Times

Le seul hic pour moi chez les Yankees est la fragilité des effectifs. Sabathia a eu des problèmes cardiaques, James Paxton n’est pas reconnu pour être dur comme fer alors que Troy Tulowitzki a passé plus de temps sur la liste des blessés que sur le terrain. L’absence prolongée de Didi Gregorius (opération Tommy John) pourrait aussi se faire sentir, sans oublier celle de Luis Severino qui devra s’absenter pour un minimum d’un mois.

Bref, je serais extrêmement surpris si New York ne participe pas aux séries. Il m’apparaît évident qu’ils ont presque tout pour être la meilleure équipe du baseball majeur. Autant en attaque qu’au monticule, les Yankees ont peu de faiblesses si ce n’est que la fragilité des effectifs dans le moment comme mentionné ci-haut. S’ils réussissent à rester en santé, pourraient-ils atteindre les 120 victoires? Tout est en place pour une autre saison de rêve à Broadway!

À lire : Équipe précédente du 30/30 : Rays de Tampa Bay

Default image
Simon Deschamps
Passionné de sport à la limite compulsif. Je suis le baseball presque à la seconde près. Je m'informe, lis et fouille les infos! Écrire a toujours été un rêve, je le réalise enfin!
Alleyop360Attitude Football